HomeFlèche NewsFlèchePlan NordFlècheStornoway fait le point sur le projet Renard

Stornoway fait le point sur le projet Renard

Monday August 25, 2014

LONGUEUIL - Stornoway Diamond Corporation fait le point sur le projet diamantifère Renard dans le centre-nord du Québec, qui représente un investissement de 811 M$.

Stornoway fait le point sur le projet Renard

La construction a débuté le 10 juillet, à la suite de la conclusion, le 8 juillet, des arrangements financiers du projet. Voici l'état de la situation :

--  Mobilisation sur le chantier à ce jour sans aucun écart important par
    rapport à l'échéancier ou au budget; 

--  Travaux de génie civil en cours afin de préparer les fondations des
    infrastructures de surface et d'excaver le réseau de drainage afin de
    collecter les eaux de ruissellement; 

--  Achat des 'équipements nécessitant un long délai de livraison tel que
    ceux de l'usine de traitement de diamants et de la centrale GNL; 

--  Mise en place de campements temporaires afin d'accueillir 250
    travailleurs pour la construction du projet.; 


parallèlement au

--  Programme de forage d'expansion des ressources qui a confirmé une
    profondeur verticale d'au moins 970 mètres à Renard 2, indiquant ainsi
    un fort potentiel de nouvelles ressources sous les réserves minérales
    actuelles. 


Matt Manson, président et chef de la direction, a déclaré : "Nous sommes grandement encouragés par l'avancement de notre programme de construction ces six dernières semaines, soit depuis la première pelletée, le 10 juillet dernier. L'équipe de gestion de Stornoway, le personnel IAGC et les entrepreneurs sur le chantier ont chacun su relever avec brio le défi particulier que représente la mobilisation rapide d'un important projet minier. Nous sommes particulièrement enchantés par les résultats de notre programme d'expansion des ressources 2014 que nous menons depuis avril parallèlement aux activités de construction sur le chantier. Les forages effectués à ce jour ont confirmés la présence, sur d'importantes longueurs, des zones "bleues" et "brunes" familières aux brèches kimberlitiques de diatrème, de la base des réserves minérales actuelles, à 600 mètres sous la surface, jusqu'à au moins 970 mètres de profondeur. Avec le programme de cet automne, nous tenterons de déterminer par forage intercalaire dirigé les contours du gisement pour en évaluer correctement le tonnage, et nous essayerons de pousser plus profondément le forage de contact, jusqu'à 1200 mètres sous la surface, c'est-à-dire bien au-delà de notre cible originale de 1000 mètres. Nous croyons que le programme de forage 2014 nous permettra d'inscrire au plan de mine actuel du tonnage supplémentaire entre 600 m et 700 m sous la surface, ce qui respecte l'envergure de la rampe souterraine du projet, et d'envisager une vie de mine plus longue pour la mine souterraine comparativement aux projections actuelles."

Activités sur le chantier

Les entrepreneurs en terrassement et leur équipement lourd ont déjà été mobilisés sur le chantier et ont commencé l'enlèvement des morts-terrains et la production d'agrégats pour la construction des remblais nécessaires à la construction des fondations des principales installations de surface, tels le complexe d'hébergement permanent, l'usine de traitement, la centrale, les ateliers mécaniques et les aires de dépôt. Tous les agrégats concassés proviennent des stériles de la fosse à ciel ouvert de Renard 65. Les travaux de génie civil devraient se poursuivre sur le chantier jusqu'en décembre 2014. L'application de la couche finale de gravier sur le chemin minier et à l'aéroport de Renard est presque terminée. Ce dernier pourra accueillir de gros avions d'ici septembre et sera pleinement enregistré auprès de NAV CANADA d'ici la fin de l'année. Par ailleurs, les travaux ont commencé sur les fossés de gestion des eaux de surface, sur le système de prise d'eau potable et les installations de traitement des eaux usées, les installations temporaires de traitement des eaux ont été, quant à elles, mises en service et déclarées opérationnelles. Des bureaux destinés à l'équipe de gestion de la construction ont été aménagés et un système de télécommunications mis en fonction. On a établi des campements temporaires pour les travailleurs de la construction; des 250 lits, 110 se trouvent sur le chantier et 140 dans les deux campements près la route en construction. Les 81 modules de logement à trois étages devant servir à la construction des ailes de dortoir dans le complexe d'hébergement permanent sont terminés et attendent d'être livrés au chantier pour une transition, dès janvier 2015, du campement temporaire au campement permanent. Le complexe d'hébergement de 325 lits et le bureau de mine devraient être terminés d'ici mars 2015, avant que ne débute la construction des installations principales en avril 2015.

Approvisionnement et contrats

Des bons de commande ou des lettres d'intention ont été émis pour certains articles à long délai de livraison destinés à l'usine de traitement ou à la centrale, tels les concasseurs à mâchoires, à cônes et à rouleaux, l'équipement de récupération de diamants et les génératrices GNL. D'importants contrats ont été signés notamment avec Eskan Corporation (entrepreneur général), Jos Ste-Croix et fils ltée (gestion de la construction), Swallow Fournier inc. (fourniture d'équipement lourd et de concassage) et Hewitt (génératrices et équipement minier mobile). Une lettre d'intention a été signée avec Gaz Métro pour la fourniture à long terme du gaz naturel liquéfié de la centrale.

Environnement, Santé et sécurité et Ressources humaines

Le système de gestion de la santé et de la sécurité a été lancé avec succès et depuis le début de la mobilisation sur le chantier, ni les employés de Stornoway ni les entrepreneurs n'ont rapporté de lésion entraînant une perte de temps. De même, aucun avis d'infraction au permis d'exploitation du site n'a été reçu. Stornoway a embauché vingt nouveaux employés dans les secteurs de la santé et sécurité, l'ingénierie, la gestion de site, la gestion de la chaine logistique, les TI, les RH, l'arpentage, le contrôle des coûts et la gestion des contrats; une équipe IAGC de 40 personnes a, par ailleurs, été établie sous la supervision de SNC-Lavalin inc. Il y avait en août une moyenne de 150 personnes sur le chantier.

Forage des ressources

Lancé en avril dernier, le programme de forage d'expansion des ressources 2014 vise à convertir les ressources minérales présumées de la kimberlite de Renard 2 qui se trouvent entre 600 et 700 mètres sous la surface et à procéder à des forages dirigés en profondeur, à plus de 700 mètres sous la surface. Deux foreuses sont actuellement installées à la surface de Renard 2, forant de l'intérieur vers l'extérieur de la kimberlite. Une troisième foreuse fore en retrait à travers le corps minéralisé. A ce jour, foré à travers 6800 mètres ont été forés, dont 60 % à l'intérieur du corps minéralisé, et il a été confirmé que Renard 2 atteint une profondeur verticale d'au moins 970 mètres (là où il a été interprété que le trou de forage R2-83A sortait du corps sur son flanc nord-ouest). Il est intéressant de noter que chaque zone caractéristique de diatrème ainsi que les brèches marginales de roche encaissante de cheminée ont, à Renard 2, été intersectées par de multiples trous de forage sur d'importantes longueurs, indiquant ainsi que la kimberlite conserve son mode d'emplacement et un potentiel de tonnage substantiel sur toute sa longueur.

Il est prévu que le forage sur le site se poursuive jusqu'en octobre. Les carottes de chaque trou sont, une fois terminées, décrites en détail et des échantillons représentatifs envoyés à Microlithics Laboratories Inc. à Thunder Bay pour récupération de diamants par dissolution caustique et des mini-échantillonnages en vrac expédiés pour séparation en milieu dense (SMD). Les données diamantaires et géologiques qui en découleront seront utilisées pour mettre à jour le modèles géologique et de distribution des teneurs de Renard 2 sur lequel sera basée la Déclaration de ressources minérales mise à jour prévue pour le 2e trimestre de 2015. Le programme de forage de Renard 2014 est entièrement financé par le produit du placement privé de 10 M$ CA d'actions accréditives mené par Stornoway à la fin de 2013; il devrait être complété dans les limites du budget fixé.

Do you like this news?

Back to Plan Nord list