HomeFlèche NewsFlècheConstructionFlècheL'industrie de la construction prend le virage de la transparence

L'industrie de la construction prend le virage de la transparence

Monday September 9, 2013

La nouvelle réglementation sur la référence de main-d'œuvre entre en vigueur aujourd'hui

L'industrie de la construction prend le virage de la transparence

MONTRÉAL, le 9 sept. 2013 /CNW Telbec/ - C'est à compter d'aujourd'hui que l'industrie de la construction amorce un rendez-vous incontournable avec la transparence. La mise en ligne du nouveau service pour référer de la main-d'œuvre dans la construction par la Commission de la construction du Québec (CCQ), le Carnet référence construction, marque le début d'un important virage pour l'industrie.

« À partir de maintenant, l'industrie fonctionnera à livre ouvert en matière de gestion et de référence de main-d'œuvre, » a déclaré Diane Lemieux, présidente-directrice générale de la CCQ.

Le Carnet répond aux dispositions de la Loi éliminant le placement syndical et visant l'amélioration du fonctionnement de l'industrie de la construction adoptée à l'unanimité par l'Assemblée nationale. Tous les employeurs de la construction utiliseront le Carnet afin de recevoir des listes de références de sources diversifiées, soit celles de la CCQ et celles des associations titulaires de permis de référence.

À partir d'aujourd'hui, tout entrepreneur désirant obtenir des références devra le faire par l'entremise du Carnet administré par la CCQ.

Les 165 000 travailleurs de la construction sont inscrits au Carnet référence construction

Ainsi, dès qu'un employeur soumet une demande sur le Carnet pour que des travailleurs lui soient référés, la CCQ génère une liste de candidats sur-le-champ, selon les critères spécifiés. Toutes les associations titulaires d'un permis de référence sont simultanément informées de la demande de l'employeur et sont en mesure d'y répondre à travers le Carnet en référant leurs membres. Ainsi, l'employeur dispose de plus de choix de candidats. Il est bon de souligner que les situations où les employeurs doivent effectuer des demandent de références représentent approximativement 15 % des embauches dans l'industrie, ce qui touche une moyenne de 25 000 travailleurs par année.

En plus de permettre la transmission de listes de références entre employeurs et représentants syndicaux titulaires de permis, le Carnet référence construction offre aux travailleurs l'accès à leur profil professionnel qui contient les renseignements portant notamment sur leurs qualifications de base. Ainsi, avec cette forme de CV en ligne, ils peuvent mettre davantage leurs compétences en valeur ainsi que préciser leurs besoins dans leur recherche d'emploi, s'ils le souhaitent.

En obligeant tous les joueurs à davantage de transparence, la nouvelle réglementation donne de nouveaux outils à l'industrie pour lutter contre l'intimidation. De tels comportements requièrent toujours des enquêtes et, en ce sens, les renseignements contenus dans le Carnet référence construction témoigneront des comportements des joueurs de l'industrie.

Selon Diane Lemieux : « L'équipe de la CCQ sera très vigilante sur l'utilisation du Carnet. Notre objectif est de favoriser l'application de la nouvelle réglementation. J'ai donc mis sur pied une équipe dédiée qui rassemble les experts de la CCQ en gestion de la main-d'œuvre et en enquête. Cette équipe va assurer une vigie du service et prendre les recours pénaux appropriés au besoin. »

Le Carnet référence construction sera appelé à évoluer de façon constante pour servir l'industrie. « Aujourd'hui, la CCQ met en ligne la version 1.0 du Carnet. Ce service web répond bien sûr aux exigences de la nouvelle réglementation, mais le travail d'amélioration continue est déjà lancé et se poursuivra dans les semaines à venir, » a conclu Diane Lemieux.

Le site carnet.ccq.org

Le site carnet.ccq.org explique le fonctionnement du service de référence de main-d'œuvre. On y détaille les avantages du Carnet, on y clarifie les obligations des travailleurs, employeurs et associations de l'industrie et on y répond à leurs questions. Le site carnet.ccq.org évoluera de façon constante et constitue la meilleure porte d'entrée vers le nouveau service de référence. 

SOURCE COMMISSION DE LA CONSTRUCTION DU QUEBEC

 Renseignements :

Commission de la construction du Québec
Simon-Pierre Pouliot, chef de section, Relations publiques et affaires corporatives
514-341-7740, poste 6341

 

Do you like this news?

Back to Construction list