AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheProlongement Route 138, le chef de la Romaine veut des réponses

Prolongement Route 138, le chef de la Romaine veut des réponses

Le vendredi 23 août 2013

Cet été, les Innus de Unamen Shipu avaient débuté des travaux «symboliques» pour le prolongement de la 138 entre Kégaska et la Romaine.  L'objectif: le désenclavement de leur communauté pour la sauvegarde de leur environnement «social».

Prolongement Route 138, le chef de la Romaine veut des réponses

«Il s’agissait d’un cri du coeur! Un cri qui n'a pas été entendu ni par la députée de Duplessis, ni par le ministre des Transports ou par la Première ministre», déclare le chef Raymond Bellefleur.

Le Conseil de Unamen Shipu souligne que ce tronçon de route avait été identifié comme une priorité d'action dans le cadre du Plan Nord par le gouvernement provincial précédent. À cette fin, un investissement additionnel était prévu par le décret 633 du 13 juin 2012. Toujours selon le conseil de bande, malgré de nombreuses représentations, la mise en place d’éléments administratifs et techniques, des réponses et des avancées positives, l’actuel gouvernement reste muet.

«Ce silence remet toutes opérations au printemps 2014. Il ajoute donc une année de morosité sociale, de chômage et d’insécurité à la communauté», lit-on dans une correspondance du chef.

Le 25 juillet dernier, le Conseil des Montagnais de Unamen Shipu demandait au gouvernement du Québec, dans les meilleurs délais, une lettre d’intention simple afin qu’il puisse démarrer les travaux préparatoires essentiels au mandat relatif au tronçon de 11 kilomètres prévu dans les ententes.

Élection samedi

Le désenclavement de la communautaire semble un enjeu en campagne électorale à La Romaine. Les Innus de cette communauté votent ce samedi entre le chef Raymond Bellefleur et Adélard Bellefleur qui s’affrontent pour une deuxième fois.

Les Innus de La Romaine se sont donné un mode électorale particulier pour une première élection, en réservant trois sièges sur six pour des femmes.

 

(Isabelle Martineau, Le Nord Est)

Aimez-vous cette nouvelle?