AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheStratégie maritime du Québec 2015-2030 : le potentiel maritime du Québec enfin reconnu

Stratégie maritime du Québec 2015-2030 : le potentiel maritime du Québec enfin reconnu

Le lundi 29 juin 2015

Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille avec satisfaction la Stratégie maritime 2015-2030 et le plan d'action 2015-2020, dévoilés aujourd'hui par le gouvernement du Québec, qui favoriseront l'essor économique et la vitalité des régions maritimes du Québec. En investissant un peu plus de 1,5 milliard de dollars pour la période 2015-2020, le gouvernement envoie un signal fort autour de la relance de l'économie maritime québécoise, en plus de proposer une vision au-delà de 2020 qui positionne le Québec comme un corridor commercial majeur en Amérique du Nord pour accéder aux marchés mondiaux.

Stratégie maritime du Québec 2015-2030 : le potentiel maritime du Québec enfin reconnu

« Le Québec bénéficie d'une position géographique avantageuse et la Stratégie maritime 2015-2020 s'appuiera sur le potentiel du fleuve et de l'estuaire du Saint-Laurent pour développer les secteurs en place autour de l'industrie maritime et des ressources marines », selon Norma Kozhaya, vice-présidente à la recherche et économiste en chef du CPQ. « Avec le Plan Nord, il s'agit là d'une deuxième démarche d'importance qui vise à mettre en valeur les atouts géographiques du Québec pour stimuler le développement économique de manière durable et responsable, ainsi que la création d'emploi, pour améliorer notre prospérité. »

Le CPQ constate que les investissements consacrés aux infrastructures portuaires et commerciales ainsi qu'à la création de pôles logistiques et de zones industrialo-portuaires avoisineront un peu plus d'un milliard de dollars d'ici 2020. Ces initiatives permettront d'améliorer la qualité et d'augmenter la capacité d'accueil des infrastructures côtières, notamment dans le contexte de la mise en œuvre de l'Accord économique et commercial global entre leCanada et l'Union européenne, où la voie maritime du Saint-Laurent constitue un avantage indéniable.

Des investissements substantiels seront aussi consacrés à la relance des chantiers maritimes et à la revalorisation du Saint-Laurent comme destination touristique. Plusieurs sommes sont également prévues pour appuyer la formation et le développement des compétences de la main-d'œuvre, de même que la recherche et l'innovation. Enfin, à la lumière des mesures qui visent à préserver les écosystèmes et la qualité de vie des citoyens, il appert que le déploiement de la Stratégie maritime du Québec se fera dans le respect de l'environnement et des communautés locales.

« Rappelons que le fleuve Saint-Laurent, son golfe et ses affluents ont été au cœur de la découverte de la Nouvelle-France à partir de l'Europe, ainsi que du développement et de l'essor du Québec jusqu'à aujourd'hui. La mise en place de cette Stratégie maritime s'inscrit donc dans une perspective de continuité judicieuse et contribuera à la prospérité du Québec moderne au cours du 21e siècle, en misant sur un atout extraordinaire et en saisissant les opportunités à venir », de conclure Mme Kozhaya.

Aimez-vous cette nouvelle?