AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheAcquisition, agrandissement d’usine et création d’emplois : le Fonds de solidarité FTQ soutient Tremcar dans sa croissance

Acquisition, agrandissement d’usine et création d’emplois : le Fonds de solidarité FTQ soutient Tremcar dans sa croissance

Le lundi 27 octobre 2014

Afin d’appuyer Tremcar dans sa croissance et son expansion dans le marché nord-américain, le Fonds de solidarité FTQ est heureux de confirmer un nouvel investissement de 20 millions de dollars dans cette entreprise montérégienne. Fondée en 1962, la compagnie basée à St-Jean-sur-Richelieu fabrique et commercialise des semi-remorques-citernes en aluminium et acier inoxydable pour les secteurs alimentaire, chimique, des produits secs (ciment, chaux) et des produits pétroliers.

Acquisition, agrandissement d’usine et création d’emplois : le Fonds de solidarité FTQ soutient Tremcar dans sa croissance

Afin d’appuyer Tremcar dans sa croissance et son expansion dans le marché nord-américain, le Fonds de solidarité FTQ est heureux de confirmer un nouvel investissement de 20 millions de dollars dans cette entreprise montérégienne. Fondée en 1962, la compagnie basée à St-Jean-sur-Richelieu fabrique et commercialise des semi-remorques-citernes en aluminium et acier inoxydable pour les secteurs alimentaire, chimique, des produits secs (ciment, chaux) et des produits pétroliers.

« Le support financier du Fonds de solidarité FTQ permettra à Tremcar de poursuivre sa croissance. Au cours des trois prochaines années, nous investirons 30 millions de dollars ici au Québec en construction et pour l’achat de nouveaux équipements, en plus de procéder à des acquisitions de centres de service et de ventes aux États-Unis », a poursuivi Jacques Tremblay, président-directeur général de Tremcar.

Tremcar compte trois usines au Québec, trois aux États-Unis et deux en Ontario. Chaque usine a sa spécialisation, car les citernes sont fabriquées sur mesure, selon des spécifications techniques et une réglementation exigeante. En effet, la réglementation pour ce type de transport diffère d’une province ou d’un état à l’autre et selon l’utilisation qui en est faite. La société possède également cinq centres de service, dont un en Ontario, trois dans l’Ouest canadien et un au Québec. Tremcar offre aussi le financement pour ses clients par l’entremise de sociétés sœurs de crédit-bail ou de « leasing ».

  

Tremcar en recrutement

« Au-delà des projets à venir, plusieurs projets d’expansion son déjà en cours, dont l’agrandissement des bureaux et l’acquisition de plusieurs millions de dollars en nouveaux équipements pour les différentes usines du groupe, a continué M. Tremblay. À court terme, nous avons besoin de 35 travailleurs pour les usines de Saint-Césaire et Saint-Jean-sur-Richelieu, et 40 de plus pour l’été en cours. Au-delà d’une vingtaine de millions de dollars en salaire payé chaque année ici au Québec, ces nouveaux postes sont le résultat direct de l’expansion hors Québec de Tremcar. »  


À propos du Fonds de solidarité FTQ

Faire tourner l’économie d’ici, grâce au Fonds de solidarité FTQ. Avec un actif net de 10,1 milliards de dollars au 31 mai 2014, ce fonds d’investissement en capital de développement fait appel à l’épargne des Québécoises et des Québécois. Ses investissements, dans tous les secteurs de l’économie, contribuent à la création et au maintien d’emplois dans les entreprises et favorisent le développement du Québec. Le Fonds de solidarité FTQ est partenaire, directement ou par l’intermédiaire de l’un des membres de son réseau, de plus de 2 450 entreprises. Avec 613 958 actionnaires-épargnants, il participe à la création, au maintien et à la sauvegarde de plus de 172 000 emplois. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.FondsFTQ.com.


Aimez-vous cette nouvelle?