AccueilFlèche ActualitésFlècheQuotidiensFlècheLes gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 2,8 M$ pour récupérer et valoriser la chaleur résiduelle de la centrale de cogénération à biomasse forestière à Saint-Félicien

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 2,8 M$ pour récupérer et valoriser la chaleur résiduelle de la centrale de cogénération à biomasse forestière à Saint-Félicien

Le jeudi 23 juin 2022

Les investissements dans les projets d'infrastructure verte aident à bâtir des collectivités durables et résilientes dans des milieux de vie sains et écoresponsables. Ils permettent aussi de trouver des solutions adaptées pour lutter contre les changements climatiques, réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et créer des emplois, tout en favorisant la transition vers une économie verte qui aidera les collectivités à prospérer

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent plus de 2,8 M$ pour récupérer et valoriser la chaleur résiduelle de la centrale de cogénération à biomasse forestière à Saint-Félicien

Aujourd'hui, le ministre du Patrimoine canadien et Lieutenant du Québec, l'honorable Pablo Rodriguez, au nom du ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Dominic LeBlanc, et la députée de Roberval, Madame Nancy Guillemette, au nom du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Monsieur Jonatan Julien, ont annoncé l'octroi d'un financement conjoint de 2 853 000 $ pour le projet de valorisation des rejets thermiques de la centrale de cogénération à biomasse forestière, située à Saint-Félicien au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le projet consiste à construire un réseau municipal de canalisation qui raccordera la centrale aux installations des parcs municipaux agrothermique et industrio-thermique qui se trouvent à proximité. Le réseau de canalisation thermique desservira ainsi quatre bâtiments industriels ainsi que d'autres installations qui s'implanteront par la suite sur les terrains desservis par le réseau. La réduction annuelle des GES rendue possible par cette initiative est estimée à plus de 13?500 tonnes d'équivalent CO2, ce qui équivaut au retrait de plus de 3 400 véhicules légers des routes.

Pour ce projet, le gouvernement du Canada contribue 1 556 000 $ dans le cadre du volet Infrastructures vertes (VIV)  du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada (PIIC). Pour sa part, le Québec verse 1?297?000 $ par l'entremise du Fonds d'électrification et de changements climatiques, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030. La municipalité de Saint-Félicien fournit 1 037 000 $ au projet.

 

« Ce qu'on annonce aujourd'hui c'est bien plus qu'investir dans du béton. On investit concrètement pour nos gens, pour nos municipalités et pour prendre un pas de plus dans la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. Le projet annoncé est novateur et porteur pour Saint-Félicien et pour toute la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Bravo à tous les partenaires qui continuent de collaborer à la réalisation d'un projet aussi important pour notre environnement et notre avenir. On va continuer de livrer pour nos communautés! »

Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien et Lieutenant du Québec, au nom de l'honorable Dominic LeBlanc, ministre des Affaires intergouvernementales, de l'Infrastructure et des Collectivités

« La valorisation des rejets thermiques figure au nombre des mesures sur lesquelles notre gouvernement mise dans le Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques. Le projet ici annoncé permettra non seulement de réduire le recours aux combustibles fossiles, mais il contribuera clairement au développement de cette filière actuellement en émergence chez nous. À terme, c'est tout le Québec qui en sortira gagnant. Je salue donc la vision d'avenir qui anime les responsables de cet autre modèle d'économie circulaire prometteur pour le Québec. » 

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable de la région de la Côte-Nord et de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

« Les technologies de récupération et de valorisation des rejets de chaleur représentent des perspectives intéressantes en matière d'économie d'énergie et de réduction d'émissions de gaz à effet de serre. Le Québec a tout avantage à développer cette filière. C'est pourquoi notre Plan pour une économie verte 2030 propose des moyens et des sommes pour appuyer ce secteur. Nous sommes fiers de soutenir un projet tel que celui de la Ville de Saint-Félicien qui pavera certainement la voie à d'autres organisations ou municipalités désireuses de se lancer dans ce type d'initiative porteuse. »

Benoit Charette, ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

« La mise en place du réseau de chaleur est fort attendue puisqu'elle représente un premier maillon d'un réseau qui permettra à plusieurs autres projets de se concrétiser, faisant tous partie d'une même stratégie. Avec l'annonce d'aujourd'hui, le gouvernement du Québec vient confirmer son importante contribution à ce projet porteur et innovant et j'en suis très heureuse! Les effets positifs, autant économiques qu'environnementaux, seront significatifs pour le milieu. L'idée initiale de ce projet chemine depuis plusieurs années et j'en profite pour saluer tout le travail qui a été fait jusqu'ici par tous ceux et celles qui ont apporté leur pierre à l'édifice, notamment tous les membres de l'ancien conseil municipal de la ville de Saint-Félicien pour leur vision d'avenir. Je suis persuadée que cette initiative deviendra un modèle d'économie circulaire pour l'ensemble du Québec. »

Nancy Guillemette, députée de la circonscription de Roberval



Faits en bref 
  • Dans le cadre du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada (PIIC), le gouvernement fédéral prévoit, entre 2018 et 2028, des investissements de plus de 7,5 milliards de dollars au Québec pour des projets visant les infrastructures communautaires, culturelles et récréatives, les infrastructures vertes, le transport en commun, et les infrastructures dans les collectivités rurales et nordiques.

  • Depuis 2016, le volet Infrastructures vertes du PIIC a financé 1?138 projets pour un total de 4?418?645?180 dollars au Canada; au Québec, cela représente 281 projets pour un total de 1 217 519 750 dollars.

  • L'Entente bilatérale intégrée vise à mettre en œuvre le PIIC au Québec et à établir les modalités, les obligations et les engagements des parties.

  • Le projet de Saint-Félicien contribue globalement à l'objectif du gouvernement du Québec de réduire de 37,5 %, par rapport au niveau de 1990, les émissions de GES d'ici 2030. Il s'inscrit dans la mesure 1.6.1. « Maximiser l'utilisation efficace de l'énergie » du plan de mise en œuvre du Plan pour une économie verte 2030 ainsi que dans la mesure 73 « Accélérer le financement de projets utilisant des rejets thermiques et mettre en place un registre obligatoire des rejets thermiques importants » du Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques.

  • L'appel public de propositions présentement en cours pour soutenir financièrement la réalisation de projets de valorisation des rejets thermiques au Québec a été bonifié en mai 2022. Il dispose maintenant d'une enveloppe globale de 362 M$ et les clientèles admissibles ont été élargies. 

Liens connexes 

Investissements fédéraux dans les projets d'infrastructure au Québec

Les volets de financement du plan Investir dans le Canada : Infrastructures vertes

Plan directeur en transition, innovation et efficacité énergétiques du Québec - Mise à niveau 2026

Projets de valorisation des rejets thermiques

Plan pour une économie verte (PEV) 2030 

Plan de mise en œuvre 2022-2027 du PEV

 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles


Vous voulez publier votre communiqué au Quotidien Économique la plateforme des gens d’affaires francophone? Contactez-nous au 579 251-0539 ou par courriel : contenu@comarmure.com

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Quotidiens