AccueilFlèche ActualitésFlècheInnovationFlècheVPorts vise à créer un réseau régional d'infrastructures pour la mobilité aérienne électrique avancée au Québec

VPorts vise à créer un réseau régional d'infrastructures pour la mobilité aérienne électrique avancée au Québec

Le mardi 6 septembre 2022

VPorts, chef de file mondial établi au Québec spécialisé dans la conception, construction et exploitation d'infrastructures favorisant la mobilité aérienne avancée (MAA), a annoncé aujourd'hui qu'elle créera le premier réseau régional de vertiports destinés à la MAA électrique au Québec. D'ici 2030, le réseau s'étendra à toutes les grandes régions du Québec et offrira une solution de transport durable grâce aux aéronefs électriques à décollage et atterrissage verticaux?(eVTOL)

VPorts vise à créer un réseau régional d'infrastructures pour la mobilité aérienne électrique avancée au Québec

« Nous sommes ravis de construire le premier réseau de vertiports pour relier toutes les régions du Québec, y compris les communautés géographiquement éloignées qui ne sont pas desservies adéquatement par le transport terrestre et aérien pour l'instant, déclare le Dr Fethi Chebil, président et fondateur de VPorts. Comme les héliports, les vertiports seront conçus pour l'atterrissage et le décollage des eVTOL. Notre stratégie de croissance concerne en premier lieu le transport régional des marchandises et l'acheminement efficace des patients, des organes destinés à la transplantation et de l'équipement médical. »

 

VPorts, chef de file mondial établi au Québec spécialisé dans la conception, construction et exploitation d’infrastructures favorisant la mobilité aérienne avancée (MAA), créera le premier réseau régional de vertiports destinés à la MAA électrique au Québec. D’ici 2030, le réseau s’étendra à toutes les grandes régions du Québec. (Groupe CNW/VPorts) 

Construire un réseau de transport régional électrifié

Le réseau québécois de VPorts privilégiera les endroits optimisant la connectivité du transport multimodal, notamment Mirabel Hélico, l'aéroport de Saint-Hubert ainsi que des agglomérations importantes, dont Québec, Ottawa-GatineauSherbrookeDrummondvilleMont-Tremblant, Trois-Rivières, Sainte-Marie-de-Beauce et Rivière-du-Loup, en plus du réseau des aéroports de la région du Nord-du-Québec exploités par Transport Québec.

« Les plateformes d'héliports existants et les aéroports représentent logiquement les premiers endroits où établir les vertiports, explique le Dr Chebil. Les secteurs industriels et commerciaux sont également d'excellentes options à considérer. Nous nous réjouissons de collaborer avec Transports Canada, NAV CANADA, le gouvernement du Québec et les élus municipaux pour établir les réglementations importantes en matière de sécurité et de sûreté, les couloirs aériens, l'intégration urbaine et la participation de la collectivité, autant d'aspects devant être considérés dans le cadre de ce projet important au bénéfice des collectivités. »

La première génération d'appareils eVTOL légers et silencieux aura une autonomie allant jusqu'à 250 km, soit la limite que permettent les batteries actuelles d'aéronefs. Chaque vertiport sera équipé de bornes de recharge électrique et de stations de ravitaillement en hydrogène pour les aéronefs hybrides de manière à assurer leur disponibilité. Les avancées technologiques en matière de sources d'énergie à haute densité et à faibles émissions de carbone pour la propulsion électrique favorisent une exploitation plus simple, fiable et efficace, et beaucoup plus silencieuse des aéronefs, notamment grâce à une plus grande autonomie.

Pour créer le premier écosystème de vertiports au Québec, VPorts, qui conçoit ses vertiports en visant une exploitation sécuritaire et optimale, s'est associée aux meilleures entreprises des secteurs concernés. NUAIR, société de génie-conseil qui définit l'avenir des systèmes d'aéronef et de l'exploitation de la mobilité aérienne avancée, réalise le concept et les exigences d'exploitation des vertiports, y compris pour l'intégration de la gestion du trafic aérien. UAM Geomatics s'occupe des prévisions relatives aux coûts et aux recettes, et sera responsable de la cartographie géospatiale et de la cartographie des emplacements de vertiports composant le réseau au Québec. Innovitech appuie VPorts en élaborant une stratégie de gestion des parties prenantes misant sur une approche d'acceptabilité sociale. Enfin, Ædifica élabore le concept architectural du réseau de vertiports du Québec.

Retombées socioéconomiques considérables

Le réseau de vertiports de VPorts favorisera l'émergence d'un écosystème technologique de MAA au Québec et offrira ainsi d'importantes retombées socioéconomiques positives. Selon une étude sur l'incidence socioéconomique, le réseau d'infrastructures de MAA de VPorts générera des retombées économiques de 6,5 milliards de dollars CA pour le Québec d'ici 2045. VPorts prévoit créer plus de 1 000 emplois directs de qualité au Québec pour soutenir et propulser ses stratégies de croissance nationale et internationale. L'équipe de VPorts se réjouit à la perspective de collaborer étroitement avec les universités et les centres de recherche du Québec en vue de créer les technologies les plus évoluées nécessaires à son centre de commande des opérations des vertiports (CCOV) et de préparer la nouvelle génération de décideurs qui contribueront à développer les infrastructures de MAA au Québec et dans le monde.

La MAA est un élément stratégique du nouveau système de transport électrifié du Québec et du Canada, car il promet d'être plus écologique, efficace et accessible, d'abord pour le transport des marchandises et, dans quelques années, pour les déplacements des personnes.

« Misant sur sa riche histoire et son leadership comme centre mondial aérospatial, le Québec est fier de faire figure de pionnier et de devenir l'un des premiers endroits en Amérique du Nord à établir la MAA sur son territoire, affirme Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d'Aéro Montréal, la grappe aérospatiale du Québec. Le projet de VPorts s'inscrit dans la vision du Québec visant à favoriser une industrie plus durable. Au cours des prochaines années, la MAA jouera sans aucun doute un rôle déterminant dans l'avenir du secteur aérospatial. »

Technologies et concept architectural avant-gardistes

Le centre de commande des opérations des vertiports (CCOV) de VPorts permettra de gérer l'intégration du contrôle de la circulation aérienne et d'établir des protocoles de communication entre les aéronefs eVTOLS et les vertiports. En outre, il fournira des données relatives à la gestion des ressources afin d'assurer un processus décisionnel efficace et rapide pour tous les aéronefs au décollage d'un vertiport ou se dirigeant vers l'une des installations de son réseau, au Québec et dans le monde.

Le CCOV de Vports, qui misera sur les technologies les plus évoluées, permettra à la société de centraliser et d'optimiser ses opérations. Son personnel pourra également gérer les activités non aériennes, notamment la gestion du fret, du personnel et du côté piste, les activités commerciales, les vérifications de sécurité, la cybersécurité, les manœuvres au sol et la recharge des aéronefs.

L'architecture ouverte et écologique intègre les mondes réel (analogique) et virtuel (numérique) pour créer une expérience transparente. « Notre objectif est d'atteindre le niveau de certification le plus élevé au titre des normes de construction LEED et WELL. Nous nous efforçons de créer un environnement qui optimise l'efficacité énergétique et des ressources, les matériaux écologiques et le bien-être des occupants », précise le Dr Chebil. La structure du bâtiment, composée de bois massif de source locale, agira comme un puits de carbone, ce qui permettra au projet d'atteindre son objectif de carboneutralité.



À propos de VPorts

VPorts ouvre la voie en façonnant la manière dont la mobilité aérienne avancée s'établira dans l'avenir, en toute sécurité grâce à une infrastructure durable.

VPorts a pour objectif de construire et d'exploiter 1500 vertiports sur cinq continents d'ici 2045. VPorts intégrera ses infrastructures aux écosystèmes de mobilité aérienne locaux et mondiaux en adoptant une approche responsable, en centralisant les activités et en misant sur les technologies les plus évoluées. Le siège social de VPorts est situé à Mirabel, au Québec.

SOURCE VPorts


Vous voulez publier votre communiqué au Quotidien Économique la plateforme des gens d’affaires francophone? Contactez-nous au 579 251-0539 ou par courriel : contenu@comarmure.com

Aimez-vous cette nouvelle?