AccueilFlèche ActualitésFlècheConstructionFlècheTransition énergétique - Près de 39 M$ pour la construction d'un pavillon de recherche sur les technologies vertes et durables à l'UQTR

Transition énergétique - Près de 39 M$ pour la construction d'un pavillon de recherche sur les technologies vertes et durables à l'UQTR

Le jeudi 21 avril 2022

Le gouvernement du Québec attribue 38,97 millions de dollars à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) par l'entremise du Programme de soutien aux organismes de recherche et d'innovation (PSO) du ministère de l'Économie et de l'Innovation. Cette somme appuiera la construction, dès 2023 au centre-ville de Trois-Rivières et au coût de 46,03 millions de dollars, d'un pavillon de recherche sur les technologies vertes et durables

Transition énergétique - Près de 39 M$ pour la construction d'un pavillon de recherche sur les technologies vertes et durables à l'UQTR

Le ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l'annonce aujourd'hui en compagnie du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières, M. Jean Boulet.

D'une superficie totale de 3 045 m2, ce bâtiment visera l'autonomie énergétique et sera conçu selon un modèle de développement carboneutre. Il constituera en soi un laboratoire de recherche et développement pour la mise au point d'innovations dans plusieurs créneaux de la transition énergétique, tels que la mobilité électrique, le transport intelligent, la culture en serre et la réduction carbone. En plus de sa vocation de recherche, le pavillon favorisera le développement de partenariats industriels tout en attirant et en retenant du personnel hautement qualifié dans les régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de Lanaudière.

Sur un horizon de cinq ans après la fin des travaux de construction, il servira à la mise en œuvre de divers projets de recherche, dont 20 de concert avec des entreprises, 20 avec la participation d'autres centres de recherche et 5 en collaboration internationale. Cette initiative permettra aussi la réalisation de 20 activités de transfert technologique et de commercialisation, la création de 30 emplois scientifiques et la participation de plus de 50 étudiants aux projets de recherche.

 

« Ce nouveau pavillon de recherche contribuera à la reconnaissance de la région comme plaque tournante de l'innovation en matière de transition énergétique. En favorisant la recherche collaborative avec des acteurs industriels, l'UQTR s'assure de faire rayonner notre savoir à l'international, de décarboner nos industries et de soutenir une croissance économique durable. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« En plus de sa vocation de recherche, le nouveau pavillon de l'UQTR favorisera l'établissement de partenariats industriels tout en attirant du personnel hautement qualifié en Mauricie, mais aussi dans le Centre-du-Québec et à Lanaudière. Il sera à l'image de l'excellence et de la force créatrice de l'Université, de la Ville de Trois-Rivières et du gouvernement du Québec. Nous sommes tous engagés dans une démarche visant la prospérité économique et le progrès social grâce au développement durable et à l'essor des technologies propres. »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, ministre responsable de la région de la Mauricie et député de Trois-Rivières

« L'UQTR se démarque par le rôle central qu'elle occupe au sein de la collectivité trifluvienne sur les plans scientifique, technologique, social, économique et environnemental. Depuis plus de cinquante ans, l'Université travaille à construire une société prospère en formant des citoyens à l'esprit critique, responsables et créatifs. Son nouveau pavillon sera un modèle inspirant et un moteur de développement durable dans la région. Nos établissements universitaires constituent des acteurs de premier plan pour la croissance économique du Québec, et c'est grâce à des projets comme ceux-ci. »

Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur

« Ce projet permettra à l'UQTR d'avoir accès à des espaces propices à une synergie nouvelle entre les intervenants avec qui elle réalise ses programmes de recherche, en plus de l'amener à établir des partenariats prometteurs. Ce pavillon deviendra rapidement une référence en matière de savoir et de technologies avancées pour tous les talents, y compris les étudiants de cycles supérieurs, les stagiaires postdoctoraux, les jeunes professeurs et la communauté de chercheurs. »

Sonia LeBel, ministre responsable de l'Administration gouvernementale, présidente du Conseil du trésor, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Réforme électorale et députée de Champlain

« Avec cette nouvelle infrastructure au modèle de développement carboneutre, nous innovons encore une fois comme gouvernement. En plus d'être créateur d'emplois de qualité, ce pavillon contribuera à diversifier notre centre-ville. Je suis bien fier de l'UQTR, qui sera tournée vers l'avenir grâce à cette nouvelle vocation de recherche sur les technologies vertes et durables. »

Simon Allaire, député de Maskinongé

« Situé au cœur même de notre centre-ville, dans le district entrepreneurial innovant, le nouveau pavillon voué à la recherche sur les technologies vertes et durables deviendra un lieu de savoir attrayant. Il nous donnera également l'occasion de poursuivre notre développement autour des notions de ville intelligente et durable. Je suis très fier de pouvoir compter sur la présence, dans notre collectivité, d'une maison d'enseignement et de recherche aussi réputée que l'UQTR, avec qui nous tissons des liens de plus en plus étroits et fructueux. En déployant son campus jusqu'au centre-ville, elle contribue à consolider notre statut de ville universitaire. »

Jean Lamarche, maire de Trois-Rivières

« C'est un jour très important dans la vie et l'évolution de l'UQTR. Le projet de rassembler en un même lieu les domaines des sciences de l'environnement, des sciences pures et du génie figurait déjà dans nos cartons depuis près d'une décennie. En plus de constituer un outil puissant pour recruter les meilleurs talents, ce bâtiment offrira un espace d'animation scientifique et sociale. La construction du pavillon permettra de développer la recherche portant sur l'utilisation de sources d'énergie de rechange et sur l'autonomie énergétique. Ce projet a été pensé avec une volonté de contribuer à une relance du Québec qui soit verte, innovante et durable. »

Christian Blanchette, recteur de l'Université du Québec à Trois-Rivières



Faits saillants :

  • Créée en 1969, l'UQTR regroupe une quinzaine d'édifices accueillant chaque année près de 15 000 étudiants. Elle offre 250 programmes de formation aux trois cycles d'études et a décerné, depuis sa création, plus de 108 000 diplômes à près de 86 800 étudiants.

  • Le PSO a pour but de consolider le système d'innovation québécois et ses composantes, d'augmenter la compétitivité des entreprises et de la société par l'innovation ainsi que de favoriser l'utilisation optimale ou concertée des résultats de la recherche.

Ministère de l'Économie et de l'Innovation sur les réseaux sociaux :

SOURCE Cabinet du ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional


Vous voulez publier votre communiqué au Quotidien Économique la plateforme des gens d’affaires francophone? Contactez-nous au 579 251-0539 ou par courriel : contenu@comarmure.com

Aimez-vous cette nouvelle?