AccueilFlèche ActualitésFlècheConstructionFlèche185 M$ pour régler la pénurie de logements au Nunavik ?

185 M$ pour régler la pénurie de logements au Nunavik ?

Le mercredi 30 octobre 2013

Le gouvernement du Québec en compagnie de représentant autochtone vivant au Nunavik ont dénoncé le manque de logement dans cette région située au nord du 55e parallèle.

185 M$ pour régler la pénurie de logements au Nunavik ?

Pour remédier à la situation précaire qui sévit, Québec a décidé d’avancer seul, sans l’aide du gouvernement fédéral, une enveloppe de près de 80 millions $ qui servira à construire 300 logements d’ici 2016.

Le président de la Société Makivik, Jobie Tukkiapik, qui représente les Inuits du Nunavik, a choisi de joindre sa voix à celle du gouvernement provincial. «Nous demandons une action immédiate pour résorber la crise du logement et sa cascade d'effets dévastateurs sur notre population.(…) Concrètement, nous exigeons un investissement d'argent suffisant pour combler les 899 unités qui manquent pour loger décemment les familles de nos 14 communautés. Les conditions de surpeuplement les ont fait souffrir depuis trop longtemps les gouvernements ne peuvent plus fermer les yeux sur ses effets».

«Aujourd'hui, le gouvernement du Québec interpelle le gouvernement du Canada pour qu'un plan de rattrapage soit mis en place sans délai. Avec une somme de 185 millions de dollars, la pénurie de logements au Nunavik pourrait se régler. En fait, nous demandons à ce que les Inuits reçoivent la part qui leur revient», a indiqué par communiqué le ministre responsable de la région du Nord-du-Québec, M. Alexandre Cloutier.

Les quelque 11 000 habitants du Nunavik, dont 90 % sont des Inuits, vivent le long des côtes dans 14 villages nordiques formant le Kativik. Il y a aussi le village amérindien de Whapmagoostui qui regroupe une communauté crie.

Crédit photo : By Orbitale from Wikimedia Commons

Aimez-vous cette nouvelle?