HomeFlèche NewsFlècheInnovationFlècheDesjardins dévoile le plus haut mur végétal intérieur au monde

Desjardins dévoile le plus haut mur végétal intérieur au monde

Friday May 2, 2014

LÉVIS, QC et VANCOUVER - Le nouvel immeuble du Mouvement Desjardins, à Lévis, abrite le plus haut mur végétal intérieur au monde. Intitulée Les courants, l'oeuvre conçue par la firme Green over Grey s'inspire de l'empreinte du fleuve Saint-Laurent dans le paysage de Lévis et du Québec.

Desjardins dévoile le plus haut mur végétal intérieur au monde

« Lorsque le Mouvement Desjardins a amorcé, en juin 2011, la revitalisation de la Cité Desjardins de la coopération, nous voulions poser un geste concret pour témoigner de notre engagement envers le développement durable et rehausser l'environnement de travail de nos employés par une série de gestes, petits et grands. L'imposant mur végétal qu'abrite le nouvel immeuble situé au 150, rue des Commandeurs, à Lévis, contribue à offrir à nos employés un environnement de travail agréable et différent. Il permet surtout d'améliorer la qualité de l'air ambiant et constitue une oeuvre d'art vivante unique, dont la beauté saisit », a déclaré la présidente et chef de la direction, Mme Monique F. Leroux.

« Ce mur végétal est, selon nos recherches, le plus haut au monde à l'intérieur d'un bâtiment, a pour sa part déclaré M. Patrick Poiraud, directeur de Green over Grey, une firme de design spécialisée dans la création de murs végétaux (aussi appelés murs verts). Ce mur, entièrement hydroponique, imite les stratégies de fixation des plantes sans sol le long des cours d'eau ou en milieux forestiers humides. Le résultat final, c'est un poumon vert au bénéfice des employés de Desjardins et une oeuvre d'art qui rehausse à la fois l'esthétique et la valeur de cet immeuble de prestige, tout comme l'acoustique des aires adjacentes. »

Le mur végétal s'intègre dans le concept résolument écologique du nouvel immeuble qui sera livré en septembre 2014 et pour lequel Desjardins aspire à une certification LEED Or.

Une oeuvre d'art reflétant l'empreinte du Saint-Laurent à Lévis et au Québec

M. Poiraud retrace ainsi le mandat confié par Desjardins : « Donner vie à l'idée imaginée par le chef de projet chez Desjardins, l'ingénieur André Roy, et la firme Coarchitecture, soit de ramener la verdure des beaux jours d'été à l'intérieur de l'immeuble ».

Le designer en chef de Green over Grey, Mike Weinmaster, a mis cinq mois à élaborer les plans détaillés et le choix des végétaux, selon les couleurs, textures et contrastes recherchés. Les couleurs du mur alternent entre différentes nuances de vert. S'y marient des touches subtiles de jaune, de pourpre et de crème. Quelques fleurs apparaîtront successivement au cours de l'année dans des teintes blanches, rouges et orangées. Cette capsule vidéo explique la genèse du projet.

Fiche technique

  • Plus de 11 000 végétaux, répartis en six tableaux différents alternant couleurs, motifs et textures variés, et ce, sur les 15 étages du nouveau 150, rue des Commandeurs à Lévis;
  • Les plantes vivent sur un support hydroponique fait de fibres textiles recyclées à 100 %;
  • Le mur végétal fait 65 mètres (213 pieds) de hauteur pour une superficie de 198 mètres carrés (2 130 pi2);
  • Caractère écologique des éco-panneaux de Green over Gray composés de résine obtenue du recyclage de 1,5 tonne métrique de bouteilles et de sacs de plastique;
  • 42 variétés de plantes, dont des philodendrons, monsteras, figuiers, gingembres, sansevières ou langues de belle-mère, fougères 'Cornes de cerf', scheffleras, clusias et bananiers;
  • Connue au Canada sous les noms de lis de la paix, prêcheur ou peace lilly, les quelque 200 Spathiphyllum 'Mauno Loa' sont l'une des vedettes du mur végétal, faisant partie des dix plantes les plus efficaces pour produire de l'oxygène et contrer la pollution dans les édifices;
  • Originaire des régions tropicales des Amériques et Sud-Est asiatique et facilement reconnaissable avec sa spathe blanche caractéristique, le lis de la paix élimine, selon des études de la NASA, des quantités importantes de polluants dont le benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène provenant notamment des photocopieurs et produits utilisés dans les matériaux de construction et dans l'ameublement;
  • Plantes disposées pour évoquer la présence et la force du fleuve Saint-Laurent dans le paysage de Lévis et du Québec, de même que dans la vie du Lévisien Alphonse Desjardins, qui fut un utilisateur assidu du traversier, notamment comme éditeur des travaux de l'Assemblée législative de Québec; en 1878, il fait à bord du traversier une rencontre déterminante, celle de Dorimène Desjardins, qui deviendra, en septembre 1879, son épouse et, en 1900, la cofondatrice de la Caisse populaire de Lévis;
  • Une oeuvre omniprésente du côté nord de ce nouvel immeuble qui accueillera quelque 1 450 employés et qui offre une vue imprenable sur le fleuve, et ce, des ponts jusqu'à la pointe est de l'île d'Orléans;
  • Une oeuvre d'art verte visible le soir depuis la rive opposée du Saint-Laurent, notamment à partir de la très fréquentée promenade Dufferin, dans le Vieux-Québec.

 

À propos de Green over Grey - Living Walls & Design

Basée à Vancouver (Colombie-Britannique) avec un bureau à Toronto (Ontario), Green over Grey a récolté de nombreux prix en créant de nombreux murs végétaux spectaculaires à travers l'Amérique du Nord. La mission de la firme est de léguer des environnements plus durables qui purifient l'air ambiant, rehaussent le bien-être des gens et verdissent les villes trop souvent grises par l'omniprésence du béton et de l'asphalte. Dans l'album de photos de Green over Grey, on retrouve notamment des murs végétaux installés au siège de la compagnie Microsoft à Redmond dans l'État de Washington, à l'extérieur du Guildford Town Centre à Surrey près de Vancouver - lequel est le plus grand mur végétal d'Amérique du Nord avec ses 10 000 pi² (943 m2) -, de même qu'au Moxies Grillades Bar de Montréal, au village olympique de Vancouver et à l'aéroport international d'Edmonton et celui de Birmingham (Alabama). Après plusieurs années de recherches approfondies, Green Over Grey a été cofondée en 2008 par Patrick Poiraud, directeur de la firme, et par l'artiste Mike Weinmaster, designer en chef de l'entreprise et titulaire d'une maîtrise en génie environnemental (KTH Royal Institute of Technology, Stockholm, Suède) et d'un baccalauréat en sciences de l'environnement (University of Northern British Columbia, Prince George, Colombie-Britannique).

Do you like this news?

Back to Innovation list