AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheRentabilité du transport forestier

Rentabilité du transport forestier

Le mercredi 5 décembre 2018

Les représentants du Regroupement des transporteurs forestiers du Québec, affilié à l'Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI), sont très satisfaits du résultat de la rencontre qu'ils ont eu avec les compagnies forestières du secteur Lac-Saint-Jean. Cette réunion s'est tenue le 20 novembre dernier, à Saint-Félicien.

Rentabilité du transport forestier

En effet, le porte-parole du regroupement, monsieur Gaétan Légaré, directeur général à l'ANCAI, mentionne que cette rencontre a été historique, puisque c'était la première fois que les transporteurs forestiers ont été en mesure de réunir les compagnies forestières afin de discuter des problèmes extrêmement préoccupants qui mettent en péril la survie de cette industrie.

Les compagnies forestières ont convenu de rencontrer à nouveau les représentants des transporteurs forestiers, le 11 décembre 2018, afin de trouver des solutions à la situation critique que l'on retrouve dans le transport de bois en longueur. L'exploitation d'un camion forestier n'est plus rentable et les usines de transformation risquent de se retrouver bientôt avec un grave problème d'approvisionnement en bois. Les compagnies forestières du Saguenay ont également été invitées à participer à cette deuxième rencontre.

Monsieur Légaré a bon espoir que les discussions entamées avec les compa­gnies forestières permettront de trouver des solutions qui assureront la survie de l'industrie. L'exploitation de la forêt et la transformation du bois représentent un moteur économique très important au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) a été fondée en 1966. Elle regroupe 5 200 camionneurs artisans et petites entreprises de camionnage effectuant du transport en vrac. Les membres se spécialisent dans le transport de gravier, d'asphalte, de béton, de sable, de roc, de bois en grume ainsi que de neige et de produits antidérapants. Ces transporteurs de matériaux en vrac sont abonnés à l'un des 73 postes locaux de courtage à but non lucratif, membre du réseau de l'ANCAI. Chacun de ses organismes de courtage est supervisé par la Commission des transports du Québec. 

Aimez-vous cette nouvelle?