AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheLe gouvernement du Québec accorde 55 M$ pour le projet du terminal de Contrecœur

Le gouvernement du Québec accorde 55 M$ pour le projet du terminal de Contrecœur

Le mardi 12 janvier 2021

Le gouvernement du Québec accorde une aide financière de 55 M$ à l'Administration portuaire de Montréal (APM) dans le cadre du projet d'expansion à Contrecœur. La ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie, M. François Bonnardel, et le député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d'innovation), M. Donald Martel, en ont fait l'annonce aujourd'hui. 

Le gouvernement du Québec accorde 55 M$ pour le projet du terminal de Contrecœur

Le projet du terminal de conteneurs à Contrecœur répond à une volonté claire de croissance en ce qui a trait au transport des marchandises sur le fleuve Saint-Laurent.

Le projet permettra la création de 1?000 emplois payants lors de son exploitation. De plus, les investissements faits lors de la phase de démarrage auront des retombées économiques importantes pour le produit intérieur brut (PIB), soit 470 M$ pendant la phase de construction du projet et, à terme, 119 M$ annuellement lors de son exploitation.

« Je suis très fière d'annoncer la confirmation de la participation financière du gouvernement du Québec au projet de Contrecœur, une étape importante pour le développement des activités portuaires dans la région métropolitaine. Le terminal de Contrecœur permet ainsi d'accroître la compétitivité de notre fleuve Saint-Laurent grâce à des infrastructures portuaires modernes. Ce projet est en synergie avec notre vision de mise en valeur du fleuve Saint-Laurent afin d'en faire un corridor économique performant. »

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« Avec la pandémie, les Québécoises et les Québécois ont pris conscience de l'importance du transport maritime pour notre ravitaillement en biens essentiels. Par ailleurs, le transport des marchandises par conteneur a connu un essor notable au cours des dernières années, et cela ira en augmentant. Je suis donc très fier que notre gouvernement soutienne ce secteur primordial de notre économie en investissant dans le projet de terminal de conteneurs à Contrecœur. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l'Estrie

« Pour que le fleuve Saint-Laurent puisse jouer pleinement son rôle de moteur de développement responsable du Québec, nous avons besoin de projets mobilisateurs et structurants, comme celui du terminal de conteneurs de Contrecœur. Nous avons la chance de vivre à proximité de l'une des plus importantes voies navigables au monde, il nous appartient donc d'en tirer pleinement avantage, le tout dans le respect du milieu naturel. »

Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d'innovation)

« En tant que députée du comté de Verchères, je suis avec attention chacune des étapes du projet de construction d'un terminal de conteneurs à Contrecœur. Je suis donc très heureuse de souligner aujourd'hui la participation financière du gouvernement à la phase de démarrage. Ce projet est porteur d'avenir pour tous les citoyens et citoyennes du comté de Verchères. »

Suzanne Dansereau, députée de Verchères

« Cette bonne nouvelle vient confirmer l'importance de l'implication des divers paliers gouvernementaux dans la réalisation de ce projet majeur pour la Ville de Contrecœur et la grande région métropolitaine. Le terminal portuaire de Contrecœur engendrera d'importantes retombées économiques pour tout le Québec et deviendra un site de transport maritime, ferroviaire et routier de renommée internationale grâce au port de Montréal, le deuxième en importance au Canada. »

Maud Allaire, mairesse de Contrecœur

« L'appui du gouvernement du Québec est un signal important pour l'Administration portuaire de Montréal et le reflet d'une volonté commune de bien servir les entreprises d'ici avec une chaîne logistique performante. Cette contribution nous permettra de réaliser les travaux nécessaires au développement du nouveau terminal de conteneurs de Contrecœur et de participer pleinement à la relance économique. »

Martin Imbleau, président-directeur général de l'Administration portuaire de Montréal


Faits saillants

  • L'aide financière de 55 M$ servira à réaliser la phase de démarrage du projet et permettra d'entreprendre les travaux de préparation et de terrassement du site ainsi que la construction d'une barrière visuelle et sonore.

  • L'ensemble des coûts pour cette phase est évalué à 111 M$, dont un montant de 56 M$ sera investi par l'APM.

  • Dans son ensemble, le projet du terminal de Contrecœur aura des retombées économiques pour le PIB, soit 470 M$ pendant sa construction et 119 M$ annuellement lors de son exploitation au maximum de sa capacité.

  • Le coût de la construction du terminal de Contrecœur est estimé entre 750 M$ et 950 M$.

Aimez-vous cette nouvelle?