AccueilFlèche ActualitésFlècheTransportFlècheLe 4 janvier prochain, exo mettra en service la nouvelle gare Mirabel

Le 4 janvier prochain, exo mettra en service la nouvelle gare Mirabel

Le mardi 15 décembre 2020

Exo est fier d'annoncer la mise en service, dès le 4 janvier 2021, de la nouvelle gare Mirabel, sur la ligne exo2 Saint-Jérôme. Cette infrastructure viendra renforcer le rôle majeur que joue cette ligne de transport collectif pour relier le nord de Montréal au centre-ville.

Le 4 janvier prochain, exo mettra en service la nouvelle gare Mirabel

Les travaux d'aménagement de la nouvelle gare ont permis de réaliser un quai de 300 mètres, un stationnement de 333 places, un dépose-minute et une boucle d'autobus comprenant 3 quais. La gare Mirabel permettra à exo d'offrir à sa clientèle une alternative efficace à l'utilisation de l'automobile solo en créant une meilleure synergie entrexoe le train et l'autobus dans cette région à forte croissance démographique.

La ligne exo2 Saint-Jérôme comprendra dès janvier 2021, 14 gares et 8 stationnements incitatifs. Avant la pandémie, plus de 7 800 clients profitaient chaque jour de ses 15 départs dans chaque direction. Deux départs en soirée ont été ajoutés à l'automne 2019. La croissance annuelle de l'achalandage y est de 4,3 %. Avec la mise en service de la nouvelle gare Mirabel, exo pourra offrir un service amélioré sur cette ligne dès la reprise des déplacements dans la région métropolitaine.

Rappelons que les travaux d'aménagement d'une nouvelle gare de train à Mirabel ont débuté à l'automne 2019 avec les travaux de préparation du site. Les travaux de construction ont suivi au printemps 2020 et le projet a été complété selon le calendrier annoncé, et ce, malgré les contraintes imposées par la pandémie.

Ce projet est rendu possible, en partie, grâce au financement des gouvernements du Canada et du Québec dans la mise en œuvre du Fonds pour l'infrastructure de transport en commun.

«?Je suis heureux de souligner l'inauguration de la nouvelle gare de Mirabel, dans laquelle le gouvernement du Canada a investi plus de 700 000 dollars pour l'avant-projet et les plans et devis. Cette gare, qui répond aux besoins des citoyens, encouragera le transport collectif avec tous les bénéfices que cela comporte sur le plan économique et environnemental. Le plan d'infrastructure du Canada permet d'investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays et de bâtir des collectivités plus propres et plus inclusives. » précise Stéphane Lauzon, député fédéral d'Argenteuil--La-Petite-Nation, au nom de l'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

« Je suis fière de voir se réaliser des projets importants de transport collectif comme la gare Mirabel. Ce nouvel aménagement rendra les services de transport en commun plus attractifs, accessibles et attrayants. Ces trois éléments sont essentiels pour encourager une alternative à l'auto solo. Votre gouvernement répondra toujours présent pour soutenir les projets qui contribuent à diminuer la congestion routière dans la région métropolitaine » ajoute Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

« Cette nouvelle gare correspond à une demande exprimée depuis de nombreuses années par les citoyens de Mirabel, elle offrira non seulement une intéressante alternative à l'utilisation de l'automobile pour se rendre à Montréal, mais aussi, évitera à nos concitoyens d'avoir à se rendre à Blainville ou à Saint-Jérôme pour prendre le train » précise Patrick Charbonneau, maire suppléant de Mirabel.

« La nouvelle gare Mirabel permettra de renforcer l'offre de la ligne Saint-Jérôme qu'exo souhaite voir devenir la colonne vertébrale du transport collectif entre le nord de la région métropolitaine de Montréal et le centre-ville. Il est essentiel de continuer à investir dans les infrastructures existantes afin d'améliorer le réseau de trains, mode de transport collectif structurant, confortable et essentiel au développement des couronnes. Exo proposera dans les prochains mois sa vision de l'avenir des lignes de trains pour tirer le plein potentiel de la synergie avec son réseau d'autobus » a conclu Sylvain Yelle, directeur général d'exo.

À propos d'exo

Depuis le 1er juin 2017, exo exploite les services de transport collectif réguliers par autobus et de transport adapté des couronnes nord et sud, ainsi que le réseau de trains de la région métropolitaine de Montréal. En plus des lignes de trains, le réseau d'exo compte 241 lignes d'autobus et 63 lignes de taxibus. Deuxième plus grand exploitant de transport collectif du Grand Montréal, exo a assuré 43,5 millions de déplacements en 2019, dont près de 700 000 en transport adapté. exo.quebec  

Aimez-vous cette nouvelle?