AccueilFlèche ActualitésFlècheInnovationFlècheR&D : Québec aide Minrail

R&D : Québec aide Minrail

Le lundi 4 novembre 2013

La ministre Élizabeth Larouche annonce l'attribution d'une aide financière de plus de 293 000 $ à Minrail pour un projet novateur.


Par Christian Chaloux

R&D : Québec aide Minrail

La ministre déléguée aux Affaires autochtones et députée d'Abitibi-Est, Élizabeth Larouche, a confirmé le versement d'une subvention de 293 498 $ à l'entreprise Minrail inc. pour la conception d'une nouvelle méthode de minage à l'aide d'une plateforme mobile télescopique destinée à l'exploitation de gisements souterrains à faible pendage, un projet évalué à 805 000 $.

« Cette méthode permettra d'améliorer les conditions de travail, la sécurité des lieux ainsi que de diminuer les coûts d'exploitation des gisements. C'est grâce à de tels projets que nous pourrons assurer la compétitivité des exploitations minières souterraines du Québec et faire reconnaître notre expertise », a déclaré Élizabeth Larouche.

« Le projet de Minrail contribue à renforcer la réputation d'excellence du créneau Groupe MISA de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, anciennement connu sous le nom de Techno-mines souterraines. »

L'entreprise Minrail poursuivra la réfection et la modification d'un prototype de plateforme mobile élaboré en 1993, afin d'en faire un outil répondant aux besoins spécifiques du secteur de l'exploitation minière.

L'aide financière servira à la conception de la méthode de minage, à la fabrication et à l'achat de composants servant à l'adaptation de la nouvelle plateforme ainsi qu'à la réalisation d'essais en atelier.

« Un des axes de la Politique industrielle québécoise est précisément l'innovation, de l'idée à la commercialisation. Celui-ci inclut un soutien aux entreprises pour l'obtention de brevets », a poursuivi Élaine Zakaïb, ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec.

Fondée en 2012, l'entreprise Minrail se spécialise dans le développement et la commercialisation d'une nouvelle méthode d'abattage du minerai pour l'exploitation des gisements ayant un pendage faible ou moyen. L'entreprise offrira également un service d'abattage du minerai en chantier.

« Grâce au soutien du gouvernement du Québec, nous pourrons concevoir et breveter notre méthode de minage liée à la plateforme mobile que nous avons récemment acquise », a soutenu le président de Minrail, Marc R. Beauvais. « Notre projet permettra à nos entreprises minières d'augmenter leur productivité tout en diminuant considérablement leurs dépenses en capital relatives à l'exploitation des gisements à faible pendage. »

Le site web de l'entreprise explique que l'une des caractéristiques de cette technologie est qu'elle permet de forger efficacement des ouvertures souterraines à des angles se situant de l'horizontale à 45 degré.

En situation d'exploitation de chantier, cette approche permet de réduire les infrastructures tels que les rampes, galeries et monteries puisqu'elle s'adapte à la géométrie du gisement. Cette solution permettra entre autres de réduire les coûts d'exploitation des chantiers, augmentera la santé et la sécurité des travailleurs et la réduction du temps requis pour le développement des accès vers la zone minéralisée.

Apprenez en plus au www.minrail.ca

Aimez-vous cette nouvelle?