AccueilFlèche ActualitésFlècheQuotidiensFlècheLe conseil d'administration du Fonds Inlandsis salue l'arrivée de David Heurtel

Le conseil d'administration du Fonds Inlandsis salue l'arrivée de David Heurtel

Le vendredi 1er mars 2019

Le Fonds Inlandsis est fier d'annoncer la nomination de monsieur David Heurtel à titre de membre de son conseil d'administration. Selon Louis Roquet, président du conseil d'administration d'Inlandsis, «?en joignant le conseil d'administration du Fonds, David Heurtel sera à même d'y partager sa vaste expérience dans le secteur de la transition énergétique. Il apportera un angle et une profondeur de vue qui profiteront assurément au positionnement et à la croissance d'Inlandsis.?»

Le conseil d'administration du Fonds Inlandsis salue l'arrivée de David Heurtel

Un parcours et un engagement public éloquents 
Avocat-conseil qui œuvre aujourd'hui au sein du groupe Environnement, énergie et changement climatiques du cabinet Fasken, David Heurtel a auparavant occupé la fonction de ministre québécois du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques de 2014 à 2017.

Il a dans ce cadre notamment piloté le dossier de la modernisation de la Loi sur la qualité de l'environnement («?LQE?») et l'adoption du Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP). On lui doit aussi la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés ainsi que le Plan d'action 2017-2021 qui en a découlé, une première en la matière en plus de 20 ans.

Une compréhension autant globale que spécifique des enjeux 
À l'échelle internationale, il a entre autres représenté le Québec lors de la conférence des parties à Lima (COP20), à Paris(COP21) et à Marrakech (COP22). De plus, il a été à la tête d'une mission dans l'Ouest américain et à Mexico, dans le cadre de la mise sur pied du marché du carbone Québec-Californie. Il a récemment été nommé au conseil d'administration d'Écotech Québec, la grappe des technologies propres.

«?Sa compréhension fine de tout ce que les entreprises doivent mettre en place pour transformer leurs pratiques - afin de satisfaire aux dispositions récentes de la loi et répondre aux enjeux d'acceptabilité sociale et d'application du Système de plafonnement et d'échange de droits d'émission de gaz à effet de serre du Québec (SPEDE) en fait un collaborateur de premier ordre pour nous?», résume David Moffat, chef de la direction du Fonds.

Une innovation financière pour accélérer le changement
Créé en 2017 par Fondaction et Coop Carbone, le Fonds Inlandsis est un fonds québécois qui propose un financement novateur de projets de réduction de GES par crédits compensatoires, en mettant à contribution les marchés du carbone du Québec et de la Californie. Le fonds vise à sensibiliser les marchés face aux changements climatiques et à soutenir l'application de solutions technologiques concrètes. Son portefeuille qui affiche une croissance soutenue comprend aujourd'hui plus de 20 projets répartis dans les marchés du carbone de l'Alberta et du Québec-Californie.

Capitalisé par Fondaction, un fonds de travailleurs de plus de 2 milliards de dollars basé à Montréal, Inlandsis offre ainsi aux entreprises différentes structures de financement de projets dont le retour sur le capital investi repose sur les crédits carbone générés par ces projets.

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Quotidiens