AccueilFlèche ActualitésFlècheQuotidiensFlècheLe Gouvernement du Québec annonce l'implantation d'une nouvelle super-clinique à Montréal

Le Gouvernement du Québec annonce l'implantation d'une nouvelle super-clinique à Montréal

Le lundi 12 février 2018

Dans le cadre des efforts visant à renforcer et à améliorer l'accessibilité des services de première ligne, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a inauguré aujourd'hui la super-clinique Polyclinique Cœur-de-l'Île. Il s'agit de la septième annoncée dans la région de Montréal, et la vingt-quatrième au Québec.

Le Gouvernement du Québec annonce l'implantation d'une nouvelle super-clinique à Montréal

Cette super-clinique fournira à ses patients une accessibilité de 84 heures par semaine, soit 12 heures chaque jour, incluant la fin de semaine, de 8 h à 20 h. Les services de prélèvements seront disponibles sur place et fournis par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l'Île-de-Montréal. Les services d'imagerie médicale seront eux aussi offerts dans le même édifice que la super-clinique.

« L'équipe du GMF Cœur-de-l'Île peut être fière d'avoir opté pour un modèle novateur et encore mieux adapté aux besoins actuels de la population. Je salue leur mobilisation et les félicite d'avoir emboîté le pas à nos efforts pour améliorer de façon concrète et durable l'accès aux services de première ligne, au bénéfice de toutes les Québécoises et de tous les Québécois. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux


Faits saillants :

Depuis l'annonce de la première super-clinique il y a un peu plus d'un an, 24 super-cliniques ont été implantées au Québec pour répondre aux besoins de la population.

La super-clinique doit répondre aux autres critères habituels conditionnels à la désignation de super-clinique qui sont, rappelons-le,

  • d'offrir un minimum de 20 000 consultations par année à des patients qui ne sont pas inscrits aux médecins de chacun de ce GMF;

  • de permettre au patient d'avoir accès à une consultation médicale le jour même de sa visite, ou dès le lendemain en téléphonant trois heures avant la fermeture;

  • d'offrir des services de prélèvement et d'imagerie médicale de proximité;

  • d'utiliser un dossier médical électronique certifié;

  • et de s'engager à répondre aux besoins de la population en cas d'une augmentation de la demande de services, par exemple lors de périodes d'activité grippale.

Elle s'engage également à utiliser le système de prise de rendez-vous en ligne Rendez-vous santé Québec lorsque celui-ci sera implanté dans la région.


 

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Quotidiens