AccueilFlèche ActualitésFlècheQuotidiensFlècheUn incubateur d'entreprises en hautes technologies prend son envol

Un incubateur d'entreprises en hautes technologies prend son envol

Le jeudi 15 octobre 2020

Quantino, un incubateur d'entreprises en hautes technologies - notamment en optique, photonique, quantique et hardware - vient d'ouvrir ses portes aux entreprises innovantes qui révolutionneront les industries d'aujourd'hui afin de créer celles de demain.

Un incubateur d'entreprises en hautes technologies prend son envol

Les activités de Quantino ont officiellement été lancées ce matin par madame Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, par monsieur Régis Labeaume, maire de Québec, et par monsieur Alain Chandonnet, président-directeur général d'INO, lors d'un évènement virtuel auquel ont participé une centaine de partenaires.

Quantino offre des infrastructures uniques et une vaste gamme de services visant à appuyer les entrepreneurs vers le succès commercial de leur entreprise. Plus de 17 000 pi2 d'espaces de travail, dont six laboratoires neufs à la fine pointe de la technologie, sont hébergés au siège social d'INO, à Québec, plus important centre d'expertise en optique-photonique au Canada. Ce dernier est d'ailleurs reconnu pour avoir lui-même réalisé 75 transferts technologiques et contribué à la création de 35 nouvelles entreprises, qui emploient plus de 2 000 personnes.

Cliquez ici pour visiter les installations de Quantino en 360 degrés.

« Depuis notre arrivée au gouvernement, mes collègues et moi avons comme mission de favoriser le maillage entre le milieu des affaires et celui de la recherche, tout en permettant le démarrage d'entreprises. Investir dans Quantino semblait ainsi tout naturel, puisqu'il répond à un besoin essentiel pour le développement scientifique du Québec et nous sommes persuadés qu'il jouera un rôle stratégique dans l'accompagnement de jeunes entreprises technologiques et dans la commercialisation de leurs idées. Félicitations à INO pour ce beau projet! », a affirmé madame Geneviève Guilbault, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

« Quantino concrétise notre vision d'un incubateur comme outil facilitant le démarrage et accélérant le développement d'entreprises technologiques, ce qui est directement en lien avec les objectifs de notre Vision entrepreneuriale Québec 2026, a mentionné le maire de Québec, monsieur Régis Labeaume. Ce lien direct entre la recherche et l'entrepreneuriat est créateur de richesse et c'est pourquoi nous continuons d'appuyer les initiatives d'INO et des entrepreneurs de Québec. Ainsi, nous poursuivons notre objectif de faire de Québec la ville la plus entrepreneuriale au pays. »

« Grâce à ses infrastructures et aux experts chevronnés qui accompagneront les entreprises incubées en ses murs, Quantino contribuera au développement d'une économie innovante, visionnaire et compétitive au niveau international. C'est aussi une étape importante pour INO qui vient confirmer son leadership dans l'écosystème d'innovation », a pour sa part ajouté monsieur Alain Chandonnet, président-directeur général d'INO.

À propos de Quantino
Propulsé par INO, Quantino est un incubateur en hautes technologies, notamment en optique, photonique, quantique et hardware, situé à Québec. Ses activités sont rendues possibles grâce à l'appui, au support et à la reconnaissance des partenaires de la première heure suivants : la Ville de Québec et le ministère de l'Économie et de l'Innovation. www.quantino.ca

À propos d'INO
Plus important centre d'expertise en optique-photonique à vocation industrielle au Canada, INO crée et développe des solutions sur mesure pour répondre aux besoins d'entreprises québécoises et canadiennes de divers secteurs d'activité. Chef de file en haute technologie, INO a mis en œuvre plus de 6 500 solutions, réalisé 75 transferts technologiques et contribué à la création de 35 nouvelles entreprises, qui emploient plus de 2 000 personnes. Les activités d'INO sont rendues possibles grâce à la collaboration soutenue du ministère de l'Économie et de l'Innovation, et de Développement économique Canada pour les régions du Québec. www.ino.ca

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Quotidiens