AccueilFlèche ActualitésFlècheQuotidiensFlèche2e vague de la COVID-19 - DEL dispose de 8,5 M$ pour relancer les entreprises de l'agglomération de Longueuil

2e vague de la COVID-19 - DEL dispose de 8,5 M$ pour relancer les entreprises de l'agglomération de Longueuil

Le jeudi 15 octobre 2020

Alors que les entreprises subissent durement les contrecoups de la 2e vague de la pandémie de la COVID-19, Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL) met à leur disposition 8,5 M$, dont 75 % représentent une injection d'argent frais visant spécifiquement à les aider à surmonter cette 2e vague. Les sommes se déclinent ainsi :

2e vague de la COVID-19 - DEL dispose de 8,5 M$ pour relancer les entreprises de l'agglomération de Longueuil
  • 4 M$ en prêts et en pardons de prêts via le programme Aide d'urgence aux PME (PAUPME) et le nouveau volet Aide aux entreprises en régions en alerte maximale (AERAM)

  • 2,5 M$ en prêts via les Fonds locaux d'investissement (FLI/FLS)

  • 1 M$ en subventions par le biais d'appels de projets variés

  • 555 000 $, en subventions et en accompagnement d'affaires grâce à Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC)

  • 500 000 $ en accompagnement visant à accélérer le virage numérique des entreprises avec l'appui de DEC

Produits exclusifs de financement

« Plusieurs entreprises du territoire que nous desservons sont directement impactées par la pandémie et les besoins en termes de financement d'urgence pour leur permettre de maintenir leurs activités sont grands. DEL joue un rôle clé en ce sens en leur donnant accès à des produits de financement variés pour assurer leur relance », souligne Julie Ethier, directrice générale de DEL.

PAUPME et AERAM

Officiellement confié à DEL en avril dernier, le PAUPME est toujours disponible et permet aux entreprises d'obtenir un prêt maximal de 50 000 $, à un taux de 3 %, avec un congé de remboursement sur le capital et les intérêts d'une durée de trois mois. Ce programme a récemment été bonifié avec l'AERAM. Couvrant les frais fixes tels que le loyer et les taxes, cette aide permet aux entreprises visées par un arrêt ministériel de fermeture de convertir 80 % de leur prêt en pardon de prêt, pour une valeur maximale mensuelle de 15 000 $. L'aide est en vigueur pour le mois d'octobre et pourrait s'appliquer à d'autres mois, advenant une prolongation de l'ordonnance de fermeture.

FLI/FLS

Gestionnaire du Fonds local d'investissement (FLI) et du Fonds local de solidarité (FLS), DEL dispose de plusieurs produits financiers offrant jusqu'à 250 000 $ en fonds de roulement, dont le prêt COVID-19 permettant aux entreprises d'obtenir 100 000 $ en prêt avec une possibilité de refinancement, jumelée à une subvention équivalente à 15 % de la valeur du prêt (max. 15 000 $).

Appels de projets

Pour favoriser les projets de relance des entreprises, DEL offre aux entreprises une subvention maximale de 20 000 $, par le biais d'appels de projets. Totalisant 1 M$, ces appels de projets portent sur les enjeux actuels des entreprises que sont l'approvisionnement, le commerce électronique, l'économie sociale, les ressources humaines ainsi que le virage numérique 4.0.

Précisons que le PAUPME, l'AERAM, le FLI/ FLS ainsi que les sommes distribuées par les appels de projets sont des leviers financiers disponibles grâce au partenariat avec le gouvernement du Québec.

Soutien de DEC

De surcroît à ces aides, Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) a consenti plus de 1 M$ à DEL, soit une enveloppe de 555 000 $ afin d'offrir aux entreprises de l'aide technique spécifique en lien avec la crise, ainsi que des subventions, pour couvrir 100 % des frais d'honoraires externes associés à un projet de relance. À cette aide s'ajoute un soutien de 500 000 $ qui permettra aux entreprises d'accélérer leur virage numérique, par l'implantation d'une usine d'expérimentation de technologiques numériques.

« Alors que la situation de santé publique évolue toujours, le gouvernement du Canada travaillera de concert avec les PME et OBNL canadiens afin d'atténuer les répercussions de la COVID-19 sur nos entrepreneurs et travailleurs, a déclaré l'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC. L'annonce de ce double soutien pour l'agglomération de Longueuil est une preuve de l'engagement continuel du gouvernement en matière de maintien et de création de bons emplois, et ce, partout au pays. C'est notre gage pour les régions, les entreprises, les organismes et ultimement, pour les citoyens. Nous avons été là depuis le début de la pandémie et nous serons là pour vous accompagner pour la suite. » 

À propos de DEL

Développement économique de l'agglomération de Longueuil (DEL) est un organisme sans but lucratif offrant ses services à l'ensemble des villes de l'agglomération de Longueuil. Il a pour mission de propulser les entreprises de l'agglomération de Longueuil vers le succès, en leur offrant un accompagnement d'affaires spécialisé, et de favoriser l'attraction d'investissement pour ainsi générer des impacts économiques et sociaux significatifs sur le territoire. Pour plus d'information : www.delagglo.ca/fr/

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Quotidiens