AccueilFlèche ActualitésFlèchePlan NordFlècheLancement de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier

Lancement de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier

Le mercredi 28 mars 2018

C'est aujourd'hui au campus de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) à Rouyn-Noranda que se tient le lancement de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier. Dotée d'un budget global de près de 2 millions de dollars sur cinq ans grâce au soutien du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et de ses partenaires, la Chaire sera dirigée par sa titulaire, la professeure Nicole Fenton, de l'Institut de recherche sur les forêts de l'UQAT. 

Lancement de la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier

Actuellement, les gisements miniers exploités ou en développement au Canada et dans le monde se trouvent de plus en plus dans des régions nordiques, autrefois difficiles d'accès. Cependant, dans un souci de développement durable du Nord, plusieurs éléments doivent être pris en compte comme, entre autres, le changement rapide du climat, le rôle des Premières Nations ainsi que la prédominance de petites plantes telles que les mousses et les lichens. S'appuyant sur l'expertise de la professeure Nicole Fenton, de même que sur son expérience de recherche collaborative dans des domaines variés, la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier vise à réduire l'empreinte écologique d'une mine tout au long de son cycle de vie, et ce, dans un contexte de perturbations multiples, y compris les changements climatiques, et dans un souci d'inclusion à la fois des connaissances scientifiques et traditionnelles. À ce jour, peu d'études ont traité de l'impact potentiel global des mines sur la biodiversité terrestre et du contexte boréal incluant les Premières Nations, les cryptogames et les changements climatiques.

Des partenaires impliqués 
Dix partenaires unissent leurs forces et s'associent à cette nouvelle chaire afin de faire avancer la recherche sur la biodiversité nordique, soit Hecla Québec, Partenariat Canadian Malartic, Stornoway Diamond CorporationNemaska Lithium Inc., Ouranos, Les Mines Agnico Eagle ltée, la Nation Abitibiwinni, le Cree Nation Government, le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. « L'environnement et le développement durable sont au cœur des préoccupations de l'industrie minière.  La participation à la Chaire industrielle CRSNG-UQAT sur la biodiversité en contexte minier permettra aux entreprises minières partenaires de poursuivre leurs démarches d'innovation et de développement de nouvelles méthodes d'exploitation et d'exploration afin de continuer à coexister avec la nature et à limiter l'empreinte de leurs activités », souligne M. Alain Grenier, vice-président directeur général d'Hecla Québec. La création de cette chaire a aussi été rendue possible grâce à la contribution de la Fondation de l'UQAT.

« Cette chaire industrielle nous permettra d'aller encore plus loin dans l'acquisition de connaissances sur la biodiversité nordique. L'implication de partenaires engagés est essentielle afin de développer et de mettre en œuvre des stratégies durables pour réduire l'impact potentiel des projets miniers dans le Nord sur la biodiversité », explique Nicole Fenton, titulaire de la Chaire. « L'intégration des perspectives autochtones et des changements climatiques à ces stratégies les rendra d'autant plus porteuses, » complète Mme Fenton.

Aimez-vous cette nouvelle?