AccueilFlèche ActualitésFlèchePlan NordFlècheFonds d'initiatives du Plan Nord - Huit projets du Nunavik bénéficient d'un soutien de près de 300 000 $

Fonds d'initiatives du Plan Nord - Huit projets du Nunavik bénéficient d'un soutien de près de 300 000 $

Le mardi 8 août 2017

Huit projets provenant du Nunavik ont été choisis dans le cadre du processus de sélection du Fonds d'initiatives du Plan Nord (FIPN). Les dossiers retenus, à caractère économique, social ou environnemental, représentent des investissements totaux de plus d'un million de dollars.

Fonds d'initiatives du Plan Nord - Huit projets du Nunavik bénéficient d'un soutien de près de 300 000 $

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Pierre Arcand, et le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley, ont confirmé aujourd'hui, à Kuujjuaq, que la Société du Plan Nord (SPN) a octroyé 288 700 $ à même le FIPN pour soutenir ces huit projets issus de différents organismes ou communautés du Nunavik.

Le FIPN a comme objectif d'appuyer et de promouvoir des projets qui génèrent de l'activité économique sur le territoire du Plan Nord, qui favorisent le développement des communautés du Nord et qui visent la protection de l'environnement et la conservation de la biodiversité. La SPN, qui gère le FIPN, effectue trois appels de projets par année, soit en janvier, en mai et en septembre.

Faits saillants :

Les initiatives sélectionnées sont :

  • L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et les communautés d'Ivujivik et de Puvirnituq ont tenu un colloque sur la réussite scolaire à Puvirnituq. (Montant accordé : 25 000 $)

  • Le Centre de recherche du Nunavik et la Société Makivik mènent une étude sur la condition physique des ombles chevaliers de la baie Déception. (50 000 $)

  • Le Secrétariat aux alliances économiques Nation Crie Abitibi-Témiscamingue coordonnera trois missions économiques pour encourager les collaborations d'affaires entre les régions nordiques. (15 750 $)

  • La Société Makivik conduit une étude sur l'utilisation du territoire par les communautés de Salluit et de Kangiqsujuaq. (55 153 $)

  • Le village nordique de Salluit embauchera un travailleur de rue qualifié pendant un an dans le but de réduire les risques de suicide chez les jeunes. (34 767 $)

  • La Société Makivik réalisera deux études sur les énergies renouvelables au Nunavik. La première vise la potentielle production d'énergie à partir d'hydroliennes. (41 364 $) La seconde portera sur l'énergie solaire. (45 857 $)

  • L'Association coopérative de Povungnituk effectuera une étude de faisabilité préalable à la mise en place d'un projet piscicole. (20 830 $)

« Les aides financières annoncées aujourd'hui aideront les différentes organisations du Nunavik à répondre concrètement aux besoins des communautés. Je me réjouis d'ailleurs de constater que les promoteurs de la région démontrent un enthousiasme grandissant pour les services de la Société du Plan Nord. Les soutenir financièrement, mais aussi sur le terrain, nous permet assurément de faire un pas de plus pour le développement durable du territoire du Plan Nord.»

Pierre Arcand, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de la Côte-Nord

« Je suis heureux de constater la diversité de ces initiatives qui couvrent les secteurs importants que sont notamment la réussite scolaire, la recherche, le développement économique et le développement social. De plus, elles ont toutes en commun de donner une impulsion aux différentes communautés nordiques, ce qui constitue une excellente nouvelle.»

Geoffrey Kelley, ministre responsable des Affaires autochtones

« Les huit projets provenant du Nunavik démontrent bien la proactivité de cette région unique au Québec. J'ai toujours considéré que les initiatives qui proviennent directement des communautés sont encore plus motivantes pour leurs membres. Je suis fier de constater que les projets retenus permettront de stimuler l'activité économique et sociale pour favoriser l'épanouissement des communautés inuites.»

Luc Blanchette, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

« L'annonce d'aujourd'hui confirme la volonté de notre gouvernement de soutenir le développement du Nord du Québec. Les projets sélectionnés reflètent bien la diversité des préoccupations des différentes communautés du Nunavik. Je les encourage d'ailleurs à continuer d'innover de la sorte.»

Jean Boucher, député d'Ungava et adjoint parlementaire du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs

À propos du Plan Nord

Le Plan Nord a pour but de mettre en valeur le potentiel minier, forestier, énergétique, social, culturel et touristique du territoire québécois situé au nord du 49e parallèle. Il crée des emplois et de la richesse tant pour les communautés nordiques que pour l'ensemble des Québécois, dans le respect des populations du Nord et de l'environnement. En harmonisant les aspects économiques, sociaux et environnementaux sur lesquels repose le Plan Nord, le Gouvernement du Québec souhaite en faire une référence en matière de développement nordique responsable et durable et un projet rassembleur pour la société québécoise. La Société du Plan Nord est l'organisme responsable de sa mise en œuvre.

Aimez-vous cette nouvelle?