AccueilFlèche ActualitésFlèchePlan NordFlècheMinière Osisko clôture l'entente d'option d'exploration

Minière Osisko clôture l'entente d'option d'exploration

Le mercredi 5 octobre 2016

Minière Osisko inc. (TSX:OSK)(« Minière Osisko » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer qu'elle a finalisé la transaction d'option avec Redevances Aurifères Osisko ltée (« Redevances Osisko »), tel qu'annoncé par la Société le 16 août 2016. Selon les termes de l'entente d'option, Minière Osisko peut acquérir 100 % de la participation de Redevances Osisko dans 28 propriétés d'exploration situées dans les régions de la Baie James et de la Fosse du Labrador (les « propriétés ») après avoir complété l'investissement total de 32 millions de dollars sur une période de sept (7) années; Minière Osisko détiendra une participation de 50 % après avoir complété des dépenses totalisant 19,2 millions de dollars. Redevances Osisko conservera une redevance escalatoire en rendement net de fonderie (« NSR ») variant de 1,5 % jusqu'à un maximum de 3,5 % sur les métaux précieux et une redevance de 2 % NSR sur les autres métaux et minéraux produits des propriétés. De plus, toutes les nouvelles propriétés acquises par Minière Osisko dans la région concernée durant les sept (7) années de l'entente d'option pourraient également être assujetties à une entente de redevance en faveur de Redevances Osisko selon des termes similaires et sous certaines conditions. En lien avec la transaction, Redevances Osisko s'est engagée à ne participer à aucune activité d'exploration et à ne pas faire concurrence à Minière Osisko dans les régions concernées par l'entente d'option; à l'exception que Redevances Osisko puisse poursuivre ses activités existantes sur son projet de cuivre-zinc Coulon détenu par Redevances Osisko et d'autres actionnaires institutionnels québécois, et sur quatre (4) autres propriétés d'exploration.

Minière Osisko clôture l'entente d'option d'exploration

Dans le cadre de la transaction, Minière Osisko engage toute l'équipe d'exploration existante de Redevances Osisko basée à Québec (les anciens employés de Mines Virginia).

John Burzynski, président et chef de la direction de Minière Osisko, a commenté : « Nous sommes très heureux de compléter cette entente d'option avec Redevances Osisko. Le portefeuille de propriétés de la région de la Baie James, au Québec, est complémentaire à nos programmes d'expansion à Windfall. Le fait que les deux groupes de projets se situent dans la même zone géographique du Québec, et à même les frontières du Plan Nord du Québec, nous permet d'envisager des synergies logistiques et au niveau de l'exécution des projets. Nous nous réjouissons d'accueillir l'ancienne équipe de Virginia au sein de notre groupe, pour la recherche de nouvelles découvertes dans le camp Windfall et la continuité des travaux sur les projets de la Baie James. »

En raison du fait que Redevances Osisko est un initié et une société associée de Minière Osisko, cette transaction est considérée comme une « transaction entre partie liées », telle que définie par le Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d'opérations particulières (« Règlement 61-101 »). Minière Osisko s'est appuyée sur la dispense de l'obligation d'évaluation du Règlement 61-101 contenue dans la section 5.5 (a) et des obligations d'approbation des porteurs minoritaires en vertu de la section 5.7 (a), en raison du fait que la juste valeur marchande et de la considération pour la transaction n'excèdent pas 25 % de la capitalisation boursière de Minière Osisko. La décision de procéder à la transaction a été approuvée par les administrateurs de Minière Osisko qui n'ont pas de participation dans Redevances Osisko.

Exercice de l'option

Redevances Osisko a également exercé son option d'acquérir une redevance NSR de 1 % sur les propriétés Windfall et Urban Barry de Minière Osisko pour 5 millions de dollars. Minière Osisko exécute actuellement un programme de forage de 150 000 mètres sur le projet Windfall et ses environs.

Aimez-vous cette nouvelle?