AccueilFlèche ActualitésFlècheNovo-reportagesFlècheDes recherches universitaires démontrent les avantages de la protection antirouille de Krown

Des recherches universitaires démontrent les avantages de la protection antirouille de Krown

Le jeudi 16 août 2018

Après avoir examiné la rouille sur des centaines de véhicules en Ontario, des chercheurs de la faculté de génie de l'Université de Windsor ont conclu que les carrosseries des véhicules non traités contre la rouille comportaient 6,8 fois plus de corrosion que celles des véhicules ayant reçu une protection antirouille Krown. Quant aux châssis exposés davantage à la saleté, au gravier, aux éclaboussures d'eau et aux abrasifs routiers, les voitures non traitées étaient 3,6 fois plus rouillées que celles ayant reçu le traitement Krown.

Des recherches universitaires démontrent les avantages de la protection antirouille de Krown
  • Les carrosseries des voitures non traitées sont 6,8 fois plus rouillées que celle des véhicules ayant reçu un traitement antirouille Krown

  • Les châssis des véhicules non traités sont 3,6 fois plus rouillés que ceux des véhicules qui ont été traités

  • Les avantages de la protection antirouille sont encore plus évidents lorsqu'un véhicule prend de l'âge  


« Les résultats sont significatifs sur le plan statistique avec un degré de confiance de 95 % », affirme la chercheuse Susan Sawyer-Beaulieu. « Cela signifie que nous serions en mesure d'obtenir des résultats semblables à ceux-ci au moins 95 fois sur 100 si cette étude était reproduite avec différents véhicules. Les probabilités que ces résultats s'avèrent trompeurs sont presque nulles. »

Pour mesurer la quantité de corrosion sur les véhicules utilisés dans l'étude, l'équipe de recherche de l'université a photographié les surfaces visibles de 228 véhicules ayant reçu la protection antirouille de Krown rassemblés au cours de deux campagnes de sondage. Les résultats ont été comparés aux résultats obtenus pour 141 véhicules non traités pour la rouille rassemblés de la même manière. Les véhicules étudiés, traités et non traités contre la rouille, étaient de marques, d'années et de modèles différents.

À l'aide d'un logiciel particulier, les scientifiques ont mesuré la quantité de rouille visible dans ces photos afin de déterminer quel pourcentage de la surface était rouillé (en centimètres carrés), et ils ont utilisé ce chiffre pour établir l'indice de corrosion (IC) de chaque véhicule. Comme aucune distinction n'a été faite concernant la gravité de la corrosion, la peinture écaillée, la rouille de surface et les perforations de la carrosserie ont été mesurées de la même façon lors du calcul de l'indice de corrosion, mais l'équipe de recherche entend préciser l'indice lors des futures études pour mesurer les niveaux de gravité de la corrosion.

Madame Sawyer-Beaulieu estime que l'étude réalisée par son équipe n'a révélé que la pointe de l'iceberg concernant le niveau de corrosion des voitures étudiées, car en moyenne, seulement 35 % des surfaces visibles ont été évaluées. Cela était suffisant pour établir une comparaison statistique entre les véhicules traités et les véhicules non traités, mais plusieurs sections des voitures qui sont plus difficiles à atteindre n'ont pas été examinées. Il est donc probable que les véhicules qui roulent sur les routes canadiennes sont encore plus rouillés que l'étude ne l'estimait.

Les résultats de l'étude ont également démontré que si une voiture qui vieillit n'a pas reçu de protection antirouille, les conséquences sont encore plus visibles. Les chercheurs n'ont remarqué aucune différence importante sur le plan statistique dans les parties visiblement rouillées des véhicules âgés de moins de six ans. Toutefois, de sept à quinze ans, la quantité de rouille observée sur les véhicules non traités comparativement aux véhicules traités augmentait considérablement.

« Comme l'âge moyen d'une voiture en Amérique du Nord est de 11 ans, les traitements antirouille Krown sont susceptibles d'améliorer et de prolonger l'expérience de conduite et l'utilité de votre véhicule », a déclaré Craig Shuttleworth, directeur marketing de Krown Rust Control. « Il est d'autant plus important de faire traiter le véhicule le plus tôt possible afin d'éviter que la rouille n'affecte la carrosserie. La corrosion ne devient visible qu'après plusieurs années, mais lorsque vous le remarquez, il pourrait déjà être trop tard. »

« La protection antirouille n'est pas seulement une question d'esthétique », ajoute Steve Fletcher, directeur général des Recycleurs automobiles du Canada (RAC). Il estime que la protection antirouille offre des avantages environnementaux qui sont souvent ignorés.

« La protection antirouille permet non seulement de préserver l'apparence d'une voiture plus longtemps, mais le véhicule reste en meilleure condition sur la route pendant encore plusieurs années », ajoute M. Fletcher. « Cela est avantageux pour le consommateur qui peut économiser, mais c'est également avantageux pour l'environnement, car les voitures ne sont pas recyclées avant que ce ne soit absolument nécessaire. »

Les recycleurs automobiles responsables, comme les membres RAC, examinent minutieusement chaque véhicule pour récupérer le maximum de pièces et de matériaux afin de minimiser l'impact environnemental des véhicules recyclés. Toutefois, selon M. Fletcher, un trop grand nombre de parcs à ferrailles se contentent d'écraser les véhicules pour les vendre à des ferrailleurs, ce qui malheureusement permet aux produits chimiques toxiques de s'échapper des véhicules.

Selon M. Shuttleworth, chez Krown Rust Control, le traitement antirouille améliore le caractère sécuritaire de la voiture car les surfaces qui se trouvent sous le véhicule sont aussi protégées.

« Sur le plan esthétique, la corrosion du dessous de votre véhicule n'a pas d'importance, mais elle peut devenir un problème de sécurité », a-t-il déclaré. « S'il est trop rouillé, le châssis du véhicule peut causer une défaillance mortelle en cas d'accident. »

À PROPOS DE KROWN RUST CONTROL
Krown Rust Control est une entreprise canadienne gérée par des Canadiens qui continue d'innover et d'atteindre de nouveaux sommets en matière de contrôle de la corrosion. Krown se consacre au développement d'inhibiteurs de la rouille, de lubrifiants et d'agents pénétrants de pointe. L'entreprise est considérée comme la meilleure dans son domaine d'expertise. Les produits Krown sont utilisés dans le cadre de diverses applications, qu'il s'agisse des usines industrielles, des flottes commerciales ou des véhicules des particuliers. L'entreprise est présente dans plus de 250 endroits au Canada, aux États-Unis et en Europe.
www.krown.com

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des Novo-reportages