AccueilFlèche ActualitésFlècheConstructionFlècheCecobois, le promoteur du bois québécois en construction non résidentielle

Cecobois, le promoteur du bois québécois en construction non résidentielle

Le mardi 16 avril 2019

Jean-François Lacerte


Le Centre d’expertise sur la construction commerciale en bois (Cecobois) est un organisme québécois dont la mission est de supporter et de faciliter l’usage accru du bois en construction multifamiliale et non résidentielle au Québec. Il offre des services de promotion du matériau, de soutien technique et des formations continues aux professionnels du bâtiment et en diffusant le savoir-faire en conception en bois.

Cecobois, le promoteur du bois québécois en construction non résidentielle

Gérald Beaulieu, directeur général de Cecobois


 

Il est surprenant d’apprendre que malgré la très grande abondance de cette ressource naturelle sur le territoire québécois, l’usage du bois avait été relégué à pratiquement rien en ce qui concerne la construction « multifamiliale non résidentielle » au Québec. Pendant plusieurs années, les écoles d’ingénierie n’en avaient que pour le béton et l’acier, reléguant ainsi le bois aux irréductibles qui y croyaient et qui acceptaient de se plier aux normes de construction qui jouaient contre ce matériau noble.

Depuis la création de Cecobois en mars 2007, l’industrie du bois québécois y regroupe ses efforts afin de faire connaître les multiples avantages de ce matériau par rapport à ses concurrents. L’organisme travaille aussi à faire modifier les codes des la construction en démontrant noir sur blanc que le bois est non seulement aussi sécuritaire que le ciment ou l’acier, mais qu’il les surpasse amplement sur l’ensemble des points en cette matière.

La croissance est palpable

La croissance importante de l’usage du bois dans les secteurs d’intervention de Cecobois rend le directeur général de l’organisation, Gérald Beaulieu, grandement optimiste face au présent et à l’avenir.

 

 

« Nous avons développé d’excellentes relations avec la Régie du bâtiment du Québec, qui édicte et régit le Code du bâtiment, explique Gérald Beaulieu. Avec nos études et nos arguments, nous avons grand espoir de voir de significatifs changements dans la réglementation en matière de construction multifamiliale et non résidentielle dans un avenir proche. »

Depuis la création de Cecobois, il est évident que la croissance en matière d’usage du bois ne se dément pas. « En 2007, 15% des constructions dans les domaines institutionnel, commercial, industriel et multifamilial comprenaient du bois. Dix ans plus tard (2016), cette proportion était passée à 28%, explique monsieur Beaulieu.

« Avec une croissance disons moyenne de 1% par année, nous estimons que notre objectif de 30% en 2020 sera atteint et espérons rejoindre la proportion de 40% en 2030. »

Les vecteurs de croissance sont surtout importants dans les domaines municipal, scolaire, institutionnel et même industriel. « Le Gouvernement du Québec croit en l’avenir du bois, explique Gérald Beaulieu. Il a édicté la Charte du bois en 2013 et ne cesse de presser son application. Il est clair que cela est un atout important dans la hausse de l’usage du bois en construction non résidentielle, » poursuit-il.

Et les taxes aux États-Unis, quelles incidences ont-elles sur votre industrie? « Elles sont évidemment grandes en matière de bois d’œuvre (les 2 x 4). Mais le bois structuré n’est pas frappé par ces taxes, ce qui est de notre ressort. De plus, leur code du bâtiment autorisera bientôt l’usage du bois structuré dans les constructions pouvant jusqu’à 18 étages, contrairement à 12 en ce moment.  La conjoncture est presque parfaite, » conclut-il.

L’optimisme règne dans le secteur. L’économie des régions du Québec en profitera!

Les principales caractéristiques du bois

Le bois lamellé-collé est un produit performant, autant au plan environnemental qu’aux plans structurel et écologique. Il provient d’une abondante ressource renouvelable au Québec. Son utilisation en construction contribue largement à la lutte contre les changements climatiques en réduisant les gaz à effet de serre par le «piégeage» du carbone.

Ses principales caractéristiques du bois universellement reconnues sont, entre autres sa résistance au feu, sa durabilité, ses priorités face à l'humidité et son impact sur l'environnement qu'il crée.

Le bois au coeur des bureaux de demain - Journal Cecobois Automne 2018

https://cecobois.com/

Aimez-vous cette nouvelle?