AccueilFlèche ActualitésFlècheConstructionFlècheÉnoncé économique du gouvernement du Québec : les entrepreneurs auront plus de latitude pour rattraper leur retard technologique

Énoncé économique du gouvernement du Québec : les entrepreneurs auront plus de latitude pour rattraper leur retard technologique

Le mardi 4 décembre 2018

L'Association de la construction du Québec (ACQ) accueille favorablement la mesure visant à inciter les entreprises québécoises à investir davantage, tel qu'annoncé dans l'énoncé économique du gouvernement du Québec.

Énoncé économique du gouvernement du Québec : les entrepreneurs auront plus de latitude pour rattraper leur retard technologique

Effectivement, dans son énoncé budgétaire du 3 décembre, le ministre des Finances, Éric Girard, a mis en place certaines mesures pour accélérer le développement des entreprises québécoises. Ces mesures permettront notamment aux entrepreneurs d'amortir 100 % de leur matériel informatique, de fabrication et de transformation, de l'équipement de production d'énergie propre ainsi que d'une propriété intellectuelle et ce, dès la première année d'imposition où un bien est mis en service. Elle s'applique aux biens acquis après le 20 novembre 2018.

« La grande majorité des entreprises de construction comportent moins de 5 employés. En conséquence, les investissements pour moderniser les infrastructures informatiques d'une entreprise peuvent parfois représenter des sommes importantes aux yeux des entrepreneurs. En mettant en place cette mesure, le gouvernement du Québec s'assure que les entrepreneurs qui souhaitent entamer un virage technologique important ont un peu plus de latitude pour le faire », souligne Francis Roy, président de l'ACQ.

« Il faut se rappeler que l'industrie de la construction vit actuellement avec un problème de pénurie de main-d'œuvre. À cet égard, tous les investissements visant à rattraper notre retard technologique et à accroître la productivité de notre industrie sont les bienvenus », conclut M. Roy.

À propos de l'ACQ
Principal groupe de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs de l'industrie québécoise de la construction, l'Association de la construction du Québec (ACQ) est le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de cette industrie. En vertu de la loi R-20, l'ACQ est l'agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). L'ACQ représente 17 719 entreprises qui génèrent plus de 62 % des heures totales travaillées et déclarées dans l'industrie. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l'entremise de ses Plans de garantie ACQ (PGA). Grâce à un réseau de 10 associations régionales implantées dans 16 villes du Québec, elle offre à ses membres une multitude d'outils et de services.

Aimez-vous cette nouvelle?