AccueilFlèche ActualitésFlècheCoin des blogueursFlècheImmobilier: que nous réserve la suite ?

Immobilier: que nous réserve la suite ?

Le jeudi 15 août 2019

Encore une fois en 2019 on peut dire avec certitude que le marché immobilier de la région de Grand Montréal ne s'en va pas vers un ralentissement. Se dirige-t-on vers une bulle immobilière tant redoutée ? Selon les plus récentes statistiques établies à partir des données Centris pour la province de québec, c'est presque 30 000 ventes qui ont été complétées au Québec entre avril et juin dernier. Il s'agit d'un record qui n'avait pas été battu depuis le 3e trimestre de 2005 . Des immeubles qui se vendent en surenchère ( plus haut que le prix demandé), celà fait désormais partie du quotidien des courtiers, au grand plaisir des vendeurs !

Immobilier: que nous réserve la suite ?

Et à quoi peut-on attribuer cette vigueur du marché ? En fait on parle d'une multitude de facteurs, parmi ceux-ci: taux directeur à un niveau très bas, taux d’intérêt en fonction du taux directeur, vigueur de l’économie et situation approchant le plein emploi dans plusieurs secteurs, confiance des acheteurs/investisseurs, baisse des inscriptions en vigueur, sentiment perçu par les acheteurs que s’ils achètent maintenant, ils paieront moins cher que plus tard, vigueur de notre économie et apport de capitaux étrangers sous forme d'investissements immobiliers, niveau de sécurité de loin supérieur au Québec qu’à bien d’autres endroits dans le monde ( y compris les grandes capitales comme Paris). En fait, tout va si vite que je me demande à quel point on mesure l’importance des phénomènes qui sont en train de se produire.

Ceci étant, se dirige-t-on vers une «bulle immobilière» ? Essentiellement, une bulle immobilière prend assise sur l’accès facile au crédit, l’entrée massive de spéculateurs externes au marché «naturel» de la région concernée, provoquant ainsi une hausse rapide des prix de l’immobilier.

Pour l’instant du moins, je constate un marché haussier mais qui n’a rien à voir avec l’emballement d’un cheval fou. Pas de bulle immobilière présentement ni à prévoir au cours des prochains trimestres.

Pendant ce temps, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, jongle avec l’idée de taxer les acheteurs étrangers qui ne résident pas au pays. Mais elle n’en a pas encore le pouvoir, pour l’instant.

Le message est clair: investisseurs étrangers, agissez dès maintenant pour protéger votre rendement futur et achetez «sur Montréal» !

Guy Baillargeon est l’auteur du livre «107 principes pour investir en immobilier au Québec»

http://bit.ly/107PrincipesLesLibraires

 

Guy Baillargeon

Votre spécialiste du partenariat immobilier pour passer à un niveau supérieur

Suivez-moi sur LinkedIn et Facebook

guy@guybaillargeon.com

514-569-8409

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Coin des blogueurs