AccueilFlèche ActualitésFlècheCoin des blogueursFlècheRéaction suite au débat sur la défense des intérêts des conseillers indépendants

Réaction suite au débat sur la défense des intérêts des conseillers indépendants

Le vendredi 27 novembre 2015

Défendre est souvent plus facile que de construire et trouver des solutions adaptées. Seuls les résultats valident la crédibilité

Lors du congrès de l’assurance le 19 novembre à Montréal,je participais au congrès de l’assurance à Montréal.

Réaction suite au débat sur la défense des intérêts des conseillers indépendants

En début d’après midi, un panel était organisé sous le sujet :

Quelles sont les conditions gagnantes pour renforcer la défense des intérêts des conseillers indépendants ?

http://congres.journal-assurance.ca/quelles-sont-les-conditions-gagnantes-pour-renforcer-la-defense-des-interets-des-conseillers-independants/

Dans la deuxième partie du panel, le modérateur a fait appel à l’audience afin de poser des questions sur le sujet.

Plusieurs personnes se sont levés et je me suis rendu compte très rapidement qu’elles faisaient toute partie du même groupe, un syndicat qui revendiquait être le seul à pouvoir défendre les conseillers indépendants.

Toutes leurs questions fusaient contre le président du CDPSF et visiblement, ces questions avaient bien pour but non pas de faire avancer le débat mais bien de déstabiliser le responsable du CDPSF.

Je me sentais interpeler et il me venait à l’idée de prendre le micro afin de recentrer la discussion. Les mots utilisés étaient tellement cantonné sur la défense  et sans rien proposer que tout sclérosait le débat. Aucuns mots ne me venaient à l’esprit, je me sentais incapable d’intervenir.

Par la suite, j’ai poursuivi ma réflexion  sur : Pourquoi, un syndicat souhaiterait tellement empêcher l’émergence d’une association rassembleuse de l’ensemble de l’industrie. Je comprenais bien que le syndicat se donnait la mission de défendre les intérêts  des conseillers indépendants et ne pouvait concevoir qu’une association à but non lucratif puisse défendre l’industrie au complet.

Par contre, ma réflexion s’est poursuivie sur les résultats des deux organisations.  Il me semble que je suis bien présent dans l’industrie et que je suis à l’affût de toutes les nouvelles informations. Et je prenais bonne note que le CDPSF avait construit pas mal de choses au cours des 12 derniers mois. Que ce soit pour présenter un calendrier de formation efficace à travers la province, de rassembler les agents généraux autour d’un dépôt d’un mémoire auprès du Ministres des Finances dans le cadre de la révision de la lois sur la distribution des produits financiers, de permettre à  l’ensemble des conseillers d’avoir accès à une assurance responsabilité Professionnelle mieux adaptée, ainsi qu’ à une protection en cas d’invalidité. Le CDPSF a aussi permis de mettre sur pied un support juridique de prévention permettant aux conseillers de prendre les outils nécessaires afin de respecter au mieux le code d’éthique. Pas mal en 12 mois. Tous ces résultats permettent ainsi au CDPSF d’avoir une voix crédible auprès du législateur et autres intervenants de l’industrie.

Les intérêts des conseillers sont ainsi mis en avant et le sujet devient alors incontournable

De l’autre coté, Je suis désolé, mais je n’ai rien entendu. Alors la crédibilité va toujours, il me semble aux gens qui proposent,  qui écoutent et qui construisent. Personne ne peut écouter les doléances de ce syndicat. La plupart des conseillers n’en connaissent même pas son existence. Et l’absence de résultat  n’encourage personne à les considérer dans le débat présent et futur.

Montrez nous vos accomplissements et peut être, vous serez plus visible en collaboration avec la CDPSF que contre.

Facile de juste de dire : Non je ne suis pas d’accord, plus difficile de construire et d’agir vers des résultats concrets.

Frédéric Perman

Vélo Affaires

http://fredericperman.com

Je vous invite à rejoindre mon groupe Vélo-affaires sur Linkedin

http://%20http//www.linkedin.com/groups/V%C3%A9lo-Affaires-5053216

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Coin des blogueurs