AccueilFlèche ActualitésFlècheCoin des blogueursFlècheLes traces virtuelles laissées après la mort

Les traces virtuelles laissées après la mort

Le mardi 3 mars 2015

Avez-vous déjà désigné un "exécuteur technologique" pour s'occuper de la gestion de tous vos avoirs web, réseaux sociaux et autres mot de passe gérant les applications web que vous utilisez sur la toile ?
Qu'adviendra-t-il de votre compte Facebook, Twitter et de votre compte bancaire en ligne ?
Les traces virtuelles laissées après la mort
Allez - avouez !  Vous n'y aviez pas vraiment pensé... moi, non plus quoi que oui dans le passé mais sans vraiment y accorder plus d'importance que le temps d'une trop courte réflexion.

C'est dans le cadre d'une conférence intitulée "Internet après le décès" qu'adressait M. Gary Denault de l'agence Précimarketing auprès de membres d'une Coopérative Funéraire de l'Estrie que je me suis mis à y réfléchir on ne peut plus sérieusement.

Je me propose par ailleurs de faire une liste de toutes les applications web que j'utilise (et Dieu sait que dans mon cas, le décompte sera impressionnant) et de penser aux "traces virtuelles après ma mort".
Cela va encore plus loin que le simple fait de fermer mes comptes bancaires et les réseaux sociaux.  Qu'en sera-t-il de mes écrits, de mes opinions, de mes blogues, de mes photos personnelles et celles que j'ai partagées.  Elles ne disparaitront certes pas avec ma mort pas plus qu'elles me suivront...

Préoccupant hein ?  Oui !

Pour avoir fait des recherches sur le sujet depuis quelques jours, il est d'autant plus préoccupant de constater qu'il n'existe pas vraiment d'organisation ou ce que je me permets d'appeler "plan web post-mortem" pour assurer la succession de vos "traces virtuelles" après votre décès ou celui des vôtres.

Je pense que les juristes et particulièrement les notaires, devront se pencher très rapidement pour ne pas dire "que ça presse!" sur cette situation et ajouter ces points à la longue liste d'éléments à traiter suivant votre décès dont entre autres désigner ce que j'appelais ci-haut, votre "exécuteur technologique".

Moi qui est passionné des technologies, de réseaux sociaux mais également éléments touchant à la loi et au Code Civil il n'en fallait pas plus que je m'intéresse très sérieusement à la situation.

Conséquemment, ne soyez pas surpris que ce point fasse partie de certaines publications et réflexions web que je ferai sur les réseaux sociaux.
Je me joindrai également à l'équipe de Gary Denault pour faire valoir ce qu'il adviendra des "Traces Virtuelles" que nous laisserons à notre mort.

Bonnes réflexions et merci de me soumettre vos commentaires toujours appréciés ! 

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la liste des articles du Coin des blogueurs